Les Zèbres dilapident leur avance à deux reprises chez un Lokeren prenable
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Les Zèbres dilapident leur avance à deux reprises chez un Lokeren prenable
Photo: © photonews

Dimanche après-midi (14h30), pour la 2e journée de Jupiler Pro League, le Sporting Lokeren et le Sporting de Charleroi n'ont pu se départager à Daknam (2-2). Les Zèbres, qui ont ouvert le score à deux reprises, n'ont pu gérer leur avance.

À Lokeren, Edgar Makanga

Après un échauffement perturbé par les blessures de Nicolas Penneteau et de Guillaume François, la rencontre débutait sous un agréable soleil estival (26 dégrés). 

Malgré un frappe puissante mais non cadré de Denis Odoi (7e), suivi d'un coup franc cadré d'Ayandi Patosi (13e), la première occasion des Zèbres fut synonyme de but.

À la 15e minute, après une récupération de Damien Marcq, Roman Ferber effaçait Ingi Ingason avant de placer un envoi croisé (0-1). L'attaquant de 22 ans, qui inscrivait là son tout premier but en D1, ne pouvait pas rêver d'un meilleur scéario pour sa toute première titularisation en Pro League.

L'avance des Carolorégiens fut toutefois de courte durée. Dix minutes plus tard, à la suite d'un corner tiré par Filip Starzynski, la défense visiteuse ne parvenait pas à se dégager. Evariste Ngolok rétablissait la parité (1-1).

Les Waeslandiens poursuivèrent leur légère domination, avec notamment un heading d'Ingason au-dessus (39e), suivi d'une tentative de Ngolok, sans danger (43e). 

La seconde période démarrait sur un train de sénateur. À deux reprises, Neekens Kebano alterait à deux reprises la défense locale. D'abord par une série de dribbles suivie d'un tir au-dessus (61e), et ensuite sur un coup franc détourné par Davino Verhulst (64e).

Les Waeslandiens étaient sans doute prenables ce dimanche après-midi ...

À la 66e minute, la troisième fois fut la bonne pour le Soulier d'Ébène 2015, puisque son service millimétré trouvait la tête de Dieumerci Ndongala (1-2). Mais comme en première période, les Hennuyers n'ont pu gérer leur avantage. 

Deux minutes plus tard, Parfait Mandanda relâchait un envoi d'Eugène Ansah dans les pieds de Serhiy Bolbat, qui ne manquait pas l'aubaine (2-2).

Si le Sporting de Charleroi peut avoir le sentiment d'avoir perdu deux points ce dimanche après-midi à Daknam, leur fin de rencontre aurait toutefois pu tourner au vinaigre.

En effet, un obus de Marko Miric s'écrasait sur la transversale (85e), avant que Bolbat, dans le temps additionnel (90e +3), ne rate l'immanquable, en vendangeant son duel avec Mandanda.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos