Beaucoup d'envie pour Eupen qui arrache un point contre Anderlecht

Julien Denoël
| 0 réaction
Beaucoup d'envie pour Eupen qui arrache un point contre Anderlecht
Photo: © photonews

Pour son second match de la saison à domicile, Eupen accueillait le Sporting d'Anderlecht. En mars 2011, les Pandas avaient pu accrocher les Mauves (1-1). Cette après-midi, les promus XXX

Avec une composition modifiée par rapport au match à Prague, Anderlecht démarrait la rencontre avec Diego Capel, Olivier Deschacht et Badji tandis que Kara faisait son retour dans le onze de base. Chez les locaux, Jordi Condom faisait écho à la célèbre maxime « on ne change pas une équipe qui gagne ».

Après un premier quart d’heure assez stérile, Teodorczyk s’offrait la première grosse occas avec un duel face à Van Crombrugge. Le gardien s’interposait bien et, quasiment dans la foulée, le contre des promus voyait Taulemesse alerter Roef d’une superbe reprise de volée. A la 22e, les Mauves ouvraient la marque par Capel. Une action qui était peut-être entachée d’une faute de Teodorczyk (0-1, 22e).

A la demi-heure, Tielemans passait près du 0-2 en frappant son coup franc sur le poteau eupenois. Bien en jambes, les Pandas ne perdaient pas le fil du match et finissaient, fort méritoirement, par égaliser via Sylla après un très beau travail de Lazare et Oncansey (1-1, 40e). Moins de 60 secondes plus tard, Oncasey était tout près de doubler la marque mais le flanc droit la jouait perso.

On n’avait pas repris la seconde mi-temps depuis 1 minute que Anderlecht reprenait l’avance. Après une percée de Hanni dans le milieu de terrain et une frappe mal repoussée par Van Crombrugge, Teodroczyk ne se faisait pas prier pour propulser le cuir dans les filets (1-2, 46e). Anderlecht manquait de tuer le match quelques minutes plus tard quand Nuytinck voyait sa tête dégagée sur la ligne.

A la 56e, Sylla se retrouvait en duel avec Roef. Le gardien anderlechtois sortait hors de son rectangle et touchait involontairement le ballon de la main mais monsieur Delferière ne bronchait pas. Taulemesse reprenait le ballon mais la défense anderlechtois était attentive.

Cette mi-temps était pourtant bien celle des Bruxellois. Hanni se montrait dangereux à 20 minutes du terme. Sa tête était sauvée sur la ligne par Oncansey. Peu de temps après, c’est Taulemesse qui se montrait presque dangereux.

A 10 minutes du terme, Eupen égalisait de manière incroyable ! Lazare, très présent dans cette rencontre, armait une frappe qui terminait sur le poteau. Mais le rebond du ballon prenait le dos de Roef pour finir dans le but (2-2, 80e). Dans les arrêts de jeu, Teodorczyk placait une dernière tête mais à côté du but.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos