Charleroi au Daknam pour (enfin) finir le job

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Charleroi au Daknam pour (enfin) finir le job

Charleroi ira donc jouer ses PO1 à Lokeren. Un déplacement qui ne sera pas forcément de tout repos, comme le craint Mehdi Bayat.

Mehdi Bayat devait bien le constater après la rencontre face à Courtrai: les Flandriens n'avaient pas laissé filer la rencontre au Mambourg, s'avérant même plutôt compétiteurs. "Ils ont joué leur rôle avec impartialité, on ne peut pas leur enlever ça", déclarait même l'administrateur-délégué des Zèbres avec une pointe d'ironie... tout en s'attendant à la même chose du côté du Daknam. Solidarité flamande qui verrait Lokeren (et Courtrai) préférer un Gand ou un Malines en PO1? Ce serait de bonne guerre.

Le Daknam, terre hostile

Mais même en ne tenant compte d'aucun contexte, force est de constater une chose: Charleroi n'est pas en réussite du côté de Lokeren. Pire: depuis 2008, les Zèbres n'ont... jamais gagné au Daknam, comptabilisant même quatre défaites en huit déplacements du côté du Pays de Waes. La dernière datant... de la saison passée, il y a un peu moins d'un an: le Sporting s'était incliné 1-0 sur un but... d'Hamdi Harbaoui.

C'est en effet l'autre petit événement dans l'événement: Harbaoui, Taureau d'Or sous les couleurs de Lokeren, va revenir au Daknam pour le compte de Charleroi. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que son ex-club n'a pas su pallier son départ: Lokeren est actuellement la moins bonne attaque du championnat de Belgique (24 buts marqués) et sera en face de la meilleure défense (26 buts encaissés par Charleroi). De quoi rassurer Felice Mazzù et ses troupes: sauf catastrophe absolue, les larges défaites de Charleroi à Lokeren (5-2 et 3-1 en 2014, 4-1 en 2009) ne devraient pas se reproduire...

L'autre bonne nouvelle, c'est qu'un nul pourrait bien suffire à Charleroi pour se qualifier. Mais comme le soulignait Francis N'ganga: "On ne va pas calculer, on ira là-bas en hommes, pour la gagne". Une gagne qui serait statistiquement un exploit, donc. Mais c'était écrit avec ce Charleroi-là: le verdict tombera dans la dernière ligne droite. Dans le "Mazzù time"...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos