Standard : Heinze n'est pas encore la priorité, un coach de Pro League reste très désiré
Jordan Horwood Florian Holsbeek
Jordan Horwood et Florian Holsbeek
| 0 réaction

Standard : Heinze n'est pas encore la priorité, Mazzu et Condom sur la short-list

Standard : Heinze n'est pas encore la priorité, un coach de Pro League reste très désiré

La reprise approche tout doucement et les supporters s'impatientent. Les Rouches n'ont pas encore déniché leur nouvel entraîneur. Un dossier compliqué est toujours sur le feu.

Si Gabriel Heinze, l'ancien défenseur argentin de la Roma, du PSG et Marseille notamment, est bel et bien l'un des candidats retenus par la direction liégeoise, il n'est pas encore le favori à l'heure actuelle. Les Rouches veulent avant tout un coach qui connaît le foot belge et c'est pour cela que Bruno Venanzi ne lâche pas sa piste n°1.

Depuis plusieurs semaines, le président fait les yeux doux à Felice Mazzu. Le T1 du Sporting de Charleroi avait fait comprendre qu'il ne rejoindrait pas le Standard depuis le Mambour. Mais il est réaliste. Il sait qu'il a peut-être tiré le maximum de son groupe qui est voué à être changé cet été. Et s'il doit trouver une autre formation en Pro League, les options intéressantes sont bouchées, ou presque. Car le Club de Bruges n'en fait pas sa priorité.

Rejoindre enfin Sclessin provoquerait une fracture avec le public carolo qui l'adule. Mais Mazzu ne serait pas le premier à passer chez un ennemi. Le coach hennuyer aurait un beau défi à relever au Standard. L'aspect financier n'est pas non plus à négliger, loin de là.

Comme le dossier traîne, les Principautaires ont également étudié le profil de Jordi Condom. Présent à Eupen depuis quelques années, l'Espagnol a accompli du très bon boulot et a maintenu sa jeune équipe parmi l'élite. Passé par le FC Barcelone, il pense toujours au jeu. Avec une défense plus solide, les Germanophones auraient été assez proche du Top 6. Son profil colle moins au Standard mais c'est un homme de caractère, franc. Surtout très humain.

Dans deux semaines maximum, il devrait y avoir une fumée blanche qui émane devant les hauts fourneaux. Ces trois noms sont pour le moment sur la short-list rétrécie des Liégeois, une surprise n'est cependant pas à exclure. Si seulement Mazzu était libre...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos