Anderlecht a la droite qui flanche
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Anderlecht attend avec impatience le retour de Najar

Anderlecht a la droite qui flanche
Photo: © photonews

Alors que son aile gauche est quasi inexistante avec Hanni qui plonge dans l'axe sans arrêts, l'aile droite d'Anderlecht galère. Chipciu n'a plus le même rendement que l'an dernier et Dennis Appiah est méconnaissable en ce début de championnat. Vivement le retour de Najar.

Depuis le début de la saison, René Weiler aligne à chaque fois le même duo sur le côté droit: Appiah-Chipciu. Et il ne fonctionne pas/plus. Face à Charleroi, ils se sont fait manger par Nurio et Baby tout au long du match. Quelles solutions pour Weiler ?

Evidemment au back droit, on attend avec impatience le retour de Najar. Le Hondurien peut évoluer au back ou un cran plus haut. Et aux deux positions, il a les capacités autant pour attaquer que pour défendre, ce qui plaît évidemment à Weiler. Le seul problème est qu'on ne sait pas quand il va revenir.

Dennis Appiah n'a donc pas beaucoup de concurrence si ce n'est Emmanuel Sowah mais le jeune Ghanéen n'a, malgré une bonne préparation, pas beaucoup de crédit aux yeux de René Weiler. A lui de se ressaisir face à Saint-Trond.

Sur l'aile droit, Chipciu n'est plus le même que l'an dernier et il semble marquer le coup. Mais Weiler continue à l'aligner alors qu'il a un Massimo Bruno sur le banc. Le joueur de Leipzig travaille peut-être un peu moins défensivement mais il provoque plus et amène du danger dans le rectangle. Mais le Suisse va-t-il oser se passer de son 'chouchou' Chipciu pour faire confiance à Bruno ? Peu probable.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos