Les trois offres refusées par Dendoncker depuis le début du mercato

Hermès Van Damme
| 1 réaction
Les trois offres refusées par Dendoncker depuis le début du mercato
Photo: © photonews

Dendoncker a fait son grand retour à Anderlecht lundi. Vanhaezebrouck avait déclaré il y a deux semaines à propos de son joueur: "Je ne sais pas s'il sera encore ici à son retour de vacances." Mais il est toujours Anderlechtois. Notamment parce qu'il a refusé plusieurs offres.

Malgré une belle Coupe du Monde suivie de vacances bien méritée, Leander Dendoncker ne passe sans doute pas un très bel été. En effet, le milieu, qui peut également évoluer en défense, aurait aimé boucler son transfert bien plus tôt. 

Pourtant, il a eu plusieurs propositions pour quitter Anderlecht. Il y a d'abord eu Séville, avec qui tout était en ordre, mais un agent de la famille du joueur s'est intégré dans l'affaire et elle a capoté. L'offre était de 15 millions. 

Puis il y a eu Marseille, la plus belle proposition financière pour le Sporting: 19,6 millions comme le précise la Nieuwsblad. Mais le clan Dendoncker ne voulait pas se faire acheter par Doyen Sports, un fond d'investissement qui prête de l'argent aux clubs (dans ce cas-ci Marseille) pour leur permettre d'acheter des joueurs plus chers. Ensuite, le fond d'investissement touche des intérêts lors du remboursement de la somme prêtée au club. 

Enfin, il y a eu Crystal Palace qui a fait une offre de 15 millions, mais le joueur a refusé. Le Diable veut un meilleur club que le 11e de Premier League. Vu ces échecs, il a décidé de changer d'agent et de quitter Henrotay, comme nous vous l'avons indiqué lundi

Son frère comme nouvel agent

Le Nieuwsblad également que c'est le frère de Leander, Andrès, mécanicien de formation, qui s'occupe des intérêts du joueur. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos