Benjamin Delacourt : "Quand l'Excel est revenu à la charge, c'était trop tard"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Benjamin Delacourt : "Quand l'Excel est revenu à la charge, c'était trop tard"
Photo: © photonews

Le défenseur central a contribué au partage du Cercle Bruges face au Standard samedi dernier (0-0). Le joueur formé au Futurosport a retrouvé l'élite trois ans après.

Benjamin Delacourt a foulé de nouveau les pelouses de Pro League ce week-end à Sclessin avec le Cercle. "Je suis fier de ce retour au plus haut niveau" a expliqué le joueur dans des propos relayés par Sudpresse. "Je prends ça comme une récompense pour ma contribution à notre montée. J’étais déjà soulagé la semaine avant le match suite à la signature de mon contrat." 

Trop tard pour les Hurlus

Avant de retrouver le Cercle Bruges, le défenseur aurait pu retrouver le Canonnier cet été. "Mais j’étais déjà bien avancé avec le Cercle de Bruges. Quentin Walcarius m’avait pourtant contacté le lendemain de la finale de D1B. Mais des personnes de sa direction ne me connaissaient pas. Olivier Croes, le préparateur physique, m’avait aussi fait un appel du pied. Quand l’Excel est revenu à la charge, c’était trop tard. Je m’entraînais déjà à nouveau avec le Cercle. Des clubs ambitieux en D1 amateurs m’ont aussi sollicité. Je n’ai jamais rien lâché de mon côté, ça fait partie de mon caractère. Je ne suis pas le plus doué techniquement, mais on peut toujours compter sur moi. Le Cercle souhaitait un cadre dans le vestiaire, capable de prendre ses responsabilités lorsque cela s’avère nécessaire" a expliqué le Français qui vient récemment d'être prolongé d'un an par les Vert et Noir.

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos