Teodorczyk est parti, Santini et Dimata l'ont remplacé à Anderlecht : qui est le plus efficace des trois ?

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Teodorczyk est parti, Santini et Dimata l'ont remplacé à Anderlecht : qui est le plus efficace des trois ?

Lukasz Teodorczyk a finalement quitté le Sporting d'Anderlecht pour Udinese en Italie. Il était devenu indésirable dans la capitale belge. Ivan Santini et Landry Dimata l'ont pour l'instant remplacé avec succès. Mais les Mauves ont-ils gagné au change ?

Lukasz Teodorczyk, Nany Dimata et Ivan Santini ont joué dans diverses compétitions européennes.  Forcément, il est difficile de comparer leur production dans des circonstances aussi différentes.

Par contre, ils ont tous les trois accumulé assez de matchs en Jupiler Pro League.  Lequel est le plus efficace en Belgique ?  Réponse ci-dessous.

Phase classique

Lukasz Teodorczyk a joué 80 matchs de phase classique lors desquels il a inscrit 33 buts.  Ce qui constitue une moyenne de 0,4125 but par match.

Drôle de coïncidence puisque Ivan Santini a disputé exactement le même nombre de matchs en phase classique : 80 !  Par contre, il a marqué plus souvent.  44 fois pour être précis.  La moyenne grimpe donc à 0,55 but par match.  Soit un peu plus d'un but tous les deux matchs.

Landry Dimata est moins expérimenté.  Il compte 28 matchs de phase classique à son compteur.  L'attaquant a scoré à 16 reprises lors de ces rencontres.  Ce qui en fait la meilleure moyenne du trio : 0,57 but par match.

Play-Offs 1

Les trois joueurs ont également participé à des matchs de Play-Offs 1.  Et là, c'est le Polonais qui cartonne.  En 19 joutes, Teo a inscrit la bagatelle de sept buts.  Soit une moyenne de 0,36 but par match.

Celle d'Ivan Santini est beaucoup moins bonne.  Elle est seulement de 0,2 but par rencontre puisque le Croate a marqué deux fois en dix matchs de Play-Offs 1.

Autre coïcindence !  La moyenne de Landry Dimata est exactement identique à son compère de l'attaque anderlechtoise.  Sauf qu'il a seulement joué que cinq matchs de Play-Offs 1 (pour un petit but).

Total

Si l'on combine les matchs de la phase classique avec ceux des Play-Offs 1, Lukasz Teodorczyk possède une moyenne de 0,4 but par match (40 buts en 99 matchs).  Ivan Santini (46 buts en 90 matchs) et Landry Dimata (17 buts en 33 matchs) s'en sortent avec une moyenne de 0,51 but par match.

Plus d'infos

Plus d'infos