L'absence d'Eden en Europa League, preuve d'une Hazard-dépendance

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
L'absence d'Eden en Europa League, preuve d'une Hazard-dépendance

Eden Hazard ne sera pas de la partie pour le premier match d'Europa League de Chelsea, en déplacement au PAOK Salonique. Surprenant? Pas vraiment.

Eden Hazard est très clairement le joueur-clef de Chelsea en ce début de saison... comme il l'est, à vrai dire, depuis plusieurs saisons maintenant. Sous Antonio Conte également, pas d'Eden (ou un Eden pas en forme) signifiait généralement un bel enfer pour les Blues. Mais depuis l'arrivée de Sarri, Hazard a visiblement retrouvé le plaisir et, avec lui, l'efficacité : cinq buts en cinq matchs. 

Un repos bien mérité 

Après une saison individuellement réussie et une Coupe du Monde dont il a été l'un des, si pas le meilleur joueur, Hazard repart donc sur les mêmes bases au sein d'une équipe à nouveau adaptée à son style de jeu. Surprenant, donc, de ne pas le retrouver dans le groupe qui se déplace à Thessalonique? 

Pas vraiment. Au sein d'un groupe franchement faible (PAOK, BATE, Videoton), Chelsea ne devrait pas avoir besoin de son maître à jouer pour passer aisément l'hiver européen. Si le PAOK Salonique est le plus coriace adversaire de la poule, il n'a rien d'un foudre de guerre et un déplacement en Grèce peut peser sur l'organisme d'un joueur énormément sollicité depuis la saison passée et déjà laissé au repos en début de saison par Sarri. 

Faut-il y voir une volonté de privilégier le championnat au détriment de l'Europa League (Chelsea se déplace à West Ham le week-end prochain, derby londonien compliqué)? Probablement, du moins à ce stade de la compétition. Avec un 15/15, les Blues occupent la tête du championnat et le doivent en grande partie à Hazard ; l'idée d'un nul ou d'une défaite en Grèce, rattrapable par la suite, ne justifie pas la moindre prise de risque. 

Et si Chelsea venait à réussir son début de campagne européenne, on ne serait pas surpris qu'Eden ne soit pas de la partie à Borissov et à Székesfehérvár (Videoton) non plus... 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos