Réaction mouscronnoise contre le Standard? "Se relever et repartir de l'avant"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Dimitri Mohamed et Noë Dussenne sur les faiblesses de Mouscron avant de recevoir le Standard

Réaction mouscronnoise contre le Standard? "Se relever et repartir de l'avant"
Photo: © photonews

Relancés après un début de saison catastrophique, les Mouscronnois ont marqué le pas contre Waasland, puis à Saint-Trond: le prochain adversaire, c'est le Standard. Un exploit pour repartir de l'avant?

L'Excel va devoir se relancer. C'est une évidence. Secoués par un concurrent direct puis battus au Stayen, les Hurlus faisaient grise. Mais rien n'est rhédibitoire: malgré les deux défaites, Mouscron reste à un point de ses deux adversaires les plus prochaes. 

Même si les hommes de Bernd Storck savent qu'ils ont loupé le coche avant la trêve internationale. "Ce sont des défaites qui font mal, mais il n'y a pas de secret, il faut remettre le bleu de travail. Le championnat est loin d'être fini", insiste le capitaine mouscronnois, Dimitri Mohamed

"Les pieds sur terre" 

Pour Noë Dussenne, les Hurlus ont peut-être fait preuve d'excès de confiance avant d'aborder ces deux rencontres captitales. "Oui, on s'est peut-être cru trop beaux. Mais il faut rester les pieds sur terre, on est encore nulle part." 

La défaite de samedi dernier a fait office de piqûre de rappel, même si Bernd Storck a insisté sur les points positifs durant la semaine. Un discours partagé par ses joueurs. "En possession de balle, on progresse", confirme Dussenne

Trois buts marqués... 

"Il faut juste éviter les erreurs derrière et se montrer beaucoup plus concret devant. Le match de Saint-Trond sera très important de ce point de vue-là." Le défenseur central pointe là, la grosse faiblesse de l'Excel. Avec trois petits buts inscrits en neuf rencontres, Mouscron présente un trop pâle bilan offensif. 

Le plus mauvais bulletin, et de loin, de la classe. Il faudra corriger le tir à Saint-Trond et ça ne s'annonce pas simple sur le synthétique du Stayen. Car le STVV réussit un très joli début de saison. Les Trudonnaires sont à la lutte pour le top 6 (septièmes) et ils possèdent l'une des défenses les plus imperméables du championnat: huit buts concédés, seuls Bruges et l'Antwerp font mieux. 

Il n'y a donc probablement pas meilleur adversaire pour tester les progrès à la finition, "un domaine dans lequel l'Excel travaille beaucoup à l'entraînement", selon les dires de Bernd Stock et de ses joueurs. Le coach allemand l'a bien compris: pour s'ouvrir la voie du sauvetage, l'Excel devra d'abord s'ouvrir le chemin des filets... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos