Charleroi a eu chaud : "1-1 et c'était sûrement fini"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Charleroi a eu chaud : "1-1 et c'était sûrement fini"

Soupirs de soulagement à Charleroi : en dernière seconde, les Zèbres ont décroché les trois points au Stade des Eperons d'Or. Un match nul n'aurait probablement pas suffi.

Le KV Courtrai pourra avoir des regrets après avoir globalement maîtrisé la rencontre et son adversaire jusqu'à finalement craquer dans les arrêts de jeu. "Ok, cette victoire n'est peut-être pas méritée, mais on a quand même des occasions", estime Dorian Dessoleil à l'issue du match. 

"On est passés par toutes les émotions avec ce penalty loupé de Massimo puis énormément de fébrilité en début de seconde période, qui amène ce but encaissé. Mais on a très bien réagi avec de l'impact, du pressing", détaille le défenseur central, mis en difficulté tout comme Gabriele Angella par le petit gabarit d'Imoh Ezekiel. 

Ce 1-2 est une vraie libération

"Courtrai a bien répondu à notre 1-1 mais on tient le coup et heureusement. Défensivement, c'était très étiré, on a laissé des espaces", concède Dessoleil. "C'était un peu attaque-défense mais ça devait être agréable à voir. Et on a la chance de mettre ce but qui nous a parfois fait défaut par le passé. Ce 1-2 est une grande libération parce qu'il faut dire que si on fait 1-1, pour le top 6, c'est probablement fini". 

Cela dit, c'est aussi ce que Charleroi a dû se dire la semaine passée... "C'est vrai que ça nous a fait du bien sur le plan mental : alors qu'on pensait avoir réalisé une contre-performance en encaissant à la 93e à domicile, on ne perd finalement rien sur la concurrence. C'était tout bénéfice. Mais maintenant, on ne doit plus y penser et regarder nos prestations seulement". 

Plus d'infos

Plus d'infos