Beerschot Wilrijk vs FC Malines : la parole est à la défense et à l'Union Belge de Football

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Beerschot Wilrijk vs FC Malines : la parole est à la défense et à l'Union Belge de Football
Photo: © photonews

Le copropriétaire du Beerschot Wilrijk Francis Vrancken a lâché une bombe ce matin. Il a déclaré qu'il était sûr à 100% que son club monterait en D1A. Il se base sur des éléments récoltés par l'avocat du club dans le dossier Mains Propres.

L'actionnaire majoritaire du FC Malines Dieter Penninckx n'a pas souhaité répondre aux accusations dont son club fait l'objet de la part du Beerschot Wilrijk. "Nous nous sommes mis d'accord au FC Malines pour placer le sport au premier plan.  La réalité est que de plus en plus d'information du dossier sont divulguées. Nous ne pouvons pas répondre nous-mêmes aux déclarations, car nous n'avons pas accès au dossier" a-t-il affirmé pour le compte de l'agence Belga.

Mais ces propos ne sont pas à prendre comme un aveu caché de culpabilité : "Personnellement, je garde l'espoir d'un bon dénouement."

Union Belge

Du côté de l'Union Belge de Football, c'est le même topo : "C'est sa version des faits, nous n'en savons rien."  Le porte-parole de la Fédération Pierre Cornez n'en dira pas plus : "Nous ne voulons pas communiquer davantage sur cette affaire.  Aucune autre information n'est disponible. Quand ce sera le cas, nous communiquerons. Entre-temps, l'enquête judiciaire se poursuit. Les déclarations de Francis Vrancken n'engagent que lui. Nous n'avons pas d'autres informations à ce sujet."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos