Belhocine déjà sur le pont : "Ce serait injuste de ne pas être cinquièmes"
Redaction
| 2 réaction

Karim Belhocine veut aller chercher la cinquième place à Gand

Belhocine déjà sur le pont : "Ce serait injuste de ne pas être cinquièmes"
Photo: © photonews

Pas le temps de se reposer ! Au lendemain du match nul face à Genk, Karim Belhocine tient déjà une nouvelle conférence de presse en vue du match - capital - à Gand ce dimanche.

Anderlecht se réjouissait de la performance réussie ce jeudi et du point pris face à Genk, qui avait balayé les Mauves en début de Play-offs et qui aurait cette fois pu s'incliner au Parc Astrid. Mais le football est cruel : Anderlecht, encourageant depuis quelques matchs, est passé pour la première fois lanterne rouge des PO1. 

"C'est marrant, quand même", ne peut qu'en sourire Karim Belhocine en conférence de presse. "On sort de trois matchs sans défaite, depuis que je suis là nous n'avons perdu qu'à Bruges, et nous voilà derrière Gand. Maintenant, il faut tout donner pour aller chercher trois points et l'Europe". 

"Injuste" 

Pour le T1 intérimaire, passer à côté d'un ticket européen serait un échec et même une injustice. "Ce ne serait pas juste que nous ne décrochions pas cette cinquième place, nous la méritons. Je serais triste pour mes joueurs. On méritait de gagner face à La Gantoise, on a battu le Standard à dix et on aurait pu battre le champion", souligne Belhocine. 

Ce sera donc un duel pour le dernier ticket européen (potentiel, tout dépendant encore de la décision de la justice concernant Malines) que se disputeront Gand et Anderlecht. "Eux aussi ont la pression d'un ticket européen. Mais ce qui compte, c'est nous : on a fait ce qu'il fallait pour retrouver cette place et il faut en faire encore un peu plus pour aller la chercher dimanche", conclut l'entraîneur d'Anderlecht. "Un peu de bonheur, ce ne serait pas de refus...". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos