Le sketch Sorloth, que les brancardiers ne sont ... pas venus chercher
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Alexander Sorloth lourdement blessé, mais pas évacué en civière

Le sketch Sorloth, que les brancardiers ne sont ... pas venus chercher
Photo: © photonews

Alexander Sorloth s'est rompu les ligaments de la cheville face à Anderlecht. Une blessure qui aurait dû lui valoir d'être évacué en civière, mais les brancardiers ont hésité trop longtemps...

C'était l'une des images de la soirée : l'attaquant norvégien de Gand, Alexander Sorloth, porté par le staff médical pour quitter le terrain après sa grave blessure. Une blessure qui ne lui permettait clairement pas de marcher : "Il a une rupture ligamentaire de la cheville de niveau trois", explique le médecin des Buffalos, Luc Vanden Bossche.

"Il ne pouvait plus marcher dessus. Niveau trois, cela veut dire que tous les ligaments sont rompus", précise Vanden Bossche. Pourtant, les brancardiers ne sont pas intervenus. Il aura fallu l'intervention de Gunther Schepens, team-manager gantois, pour qu'ils se décident, trop tard. "Je ne pensais pas devoir demander un brancard et apparemment, ils attendaient un feu vert. C'était médicalement irresponsable !".

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Play-offs 1

Dernières réactions