Interview Sambi Lokonga a découvert le Congo : "Une ambiance que tu n'as pas en Belgique !"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Sambi Lokonga a découvert le Congo : "Une ambiance que tu n'as pas en Belgique !"
Photo: © photonews

Durant sa rééducation, Albert Sambi Lokonga s'est rendu pour la première en République Démocratique du Congo, d'où est originaire sa famille. Il en garde un souvenir ému.

Albert Sambi Lokonga (19 ans) est né en Belgique, son frère Paul-José Mpoku est né à Verviers, mais tous deux ont de fortes attaches avec la République Démocratique du Congo, dont Mpoku défend les couleurs en sélection. Le jeune joueur d'Anderlecht a découvert la RDC durant sa rééducation. "On a encore beaucoup de famille là-bas, que ce soit du côté de maman ou de papa. C'était émouvant de rencontrer tous ces gens que je voyais pour la première fois autrement que par Skype", sourit Sambi Lokonga. 

Un premier contact avec ses racines qui n'a pas laissé indifférent l'Anderlechtois. "C'était impressionnant et étonnant de voir le Congo comme ça. Leur joie de vivre m'a marqué. Ils ont peu mais font beaucoup. Et l'ambiance lors des matchs des Léopards ... 100.000 personnes dans le stade, c'est fou, une atmosphère que tu ne retrouves jamais en Belgique", reconnaît Sambi Lokonga. 

Des vidéos d'excuses après une défaite 

La pression en Afrique est d'ailleurs proportionnelle à la passion (comme nous le racontait cette année Patrick Aussems, coach belge du plus grand club tanzanien). "Là-bas, tout est dans l'excès : tu marques, tu es un héros, tu perds, tu es un moins que rien", confirme notre interlocuteur. On pense notamment à cette vidéo surréaliste des joueurs de la RDC s'excusant auprès de leurs supporters après la défaite en poules de la CAN. "Tu imagines ça en Belgique ? Le nombre de vidéos qu'on aurait dû faire avec Anderlecht ? (rires)". 

Reste à savoir si cette expérience a convaincu Sambi Lokonga qu'à l'avenir, l'équipe nationale du Congo peut être une option intéressante. "Bien sûr que beaucoup de gens m'ont demandé d'évoluer pour les Léopards. Ce que je leur réponds ? Je leur dis qu'on verra (sourire)". Le joueur d'Anderlecht peut évidemment espérer un jour évoluer avec les Diables Rouges ... 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos