Anderlecht s'est défendu devant la CBAS pour éviter un match à huis clos

Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction
Anderlecht s'est défendu devant la CBAS pour éviter un match à huis clos
Photo: © photonews

Le Sporting Anderlecht s'est défendu ce jeudi devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS). Son objectif était d'éviter un match à huis clos. Cette sanction avant été infligée par la Commission des Litiges suite au Clasico arrêté en Play-Offs 1 à cause des supporters anderlechtois.

La CBAS n'a pas rendu de décision ce jeudi par rapport à la requête du Sporting Anderlecht.  Elle annoncera son verdict quant à un éventuel match à huis clos plus tard.  Avant cela, elle doit motiver sa décision.  Cela signifie que le premier match à domicile de la saison 2019-2020 se jouera avec des spectateurs en tribunes.  Car de toute manière, 15 jours sont nécessaires avant qu'une sanction soit effective.

Anderlecht avait été rappelé à l'ordre pour les incidents causés par ses fans lors de son match des derniers Play-Offs 1 au Standard.  La rencontre avait dû être arrêtée après que les supporters mauves aient balancé des fumigènes sur la pelouse sans discontinuer.

Plus d'infos

Plus d'infos