Michael Verschueren évoque le mercato et les indésirables

Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction
Michael Verschueren évoque le mercato et les indésirables
Photo: © photonews

Michael Verschueren reçoit des dizaines d'appels téléphoniques par jour et le marché des transferts est encore loin de fermer ses portes.

Anderlecht n'a pas encore fini de transférer. "J’espère encore effectuer huit transferts, qu’ils soient rentrants ou sortants. On veut un noyau de 26 joueurs", a indiqué Michael Verschueren.

Transferts entrants :

Un attaquant supplémentaire n'est pas une priorité. "Pas pour le moment. Thelin a repris les entraînements. On ne le met pas de côté", réplique le manager général des Mauves.

Un nouveau défenseur ? "Si Milic, Lawrence et Sa partent, on va se renforcer en défense. Il y a de l’intérêt pour eux, mais les offres ne sont pas encore suffisantes. Le départ de Bornauw n’était pas prévu il y a un certain temps, mais il ne pouvait pas refuser cette opportunité."

Transferts sortants :

Quel avenir pour Adien Trebel ? "Cela bouge dans ce dossier, il est possible qu'il y ait des progrès dans les prochains jours."

Sven Kums ? "Il n’y a rien de concret pour l'instant, mais on ne l’a pas encore poussé dehors non plus. Sven s’entraîne très bien. Des joueurs qui travaillent à part, il est un des meilleurs."

Alexis Saelemaekers va-t-il quitter les Mauves ? "Nous ne le poussons pas non plus vers la sortie. Il ne faut pas tirer de conclusion hâtive parce qu'il n'a pas été repris contre Mouscron. Vincent tient compte des entraînements, des matchs amicaux, de la motivation… Personne n'est sûr de sa place dans l'équipe et il doit décider lui-même s’il est prêt à accepter la concurrence. On a trois ou quatre solutions sur les ailes. S’il fait un déclic dans sa tête, on sera contents de le garder."

Et Didillon ? "J'ai une conversation avec lui. Je voulais savoir s'il désirait rivaliser avec Van Crombrugge. Il y a toujours de la concurrence dans un grand club. Et il est presque impossible de le vendre à un club où il sera d'office le N°1. Davy Roef? Il y a une solution, mais il doit encore l'accepter. "

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos