"Adnan Custovic n'est pas le principal responsable du malaise actuel"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Waasland-Beveren communique après le licenciement d'Adnan Custovic

"Adnan Custovic n'est pas le principal responsable du malaise actuel"
Photo: © photonews

Un peu plus de 24 heures après le licenciement d'Adnan Custovic, Waasland-Beveren communique: il reste cinq jours aux Waeslandiens pour renforcer leur noyau.

Adnan Custovic n'aura donc pas résisté au maigre bilan d'un point sur 15 de Waasland-Beveren et à la défaite contre le Cercle qui a propulsé les Waeslandiens à la dernière place du classement. Et pourtant, la direction waeslandienne est consciente que son entraîneur n'avait pas toutes les cartes en main pour faire mieux. 

Des renforts arrivent

"Adnan Custovic n'est pas le principal responsable du malaise actuel de notre club", explique le club dans un communiqué publié sur son site internet mardi soir. "Nous avons également demandé aux joueurs d'en montrer plus et de prendre leurs responsabilités." 

Mais la direction waeslandienne en est consciente: pour sortir de l'impasse, il va falloir amener du sang neuf dans le noyau. "Nous allons travailler pour boucler des dossiers importants. Des nouveaux renforts arriveront dans les prochains jours." Et en attendant un nouveau coach, c'est Dirk Geeraerd qui assurera l'intérim et qui pourrait donc être sur le banc pour la réception de Charleroi, samedi soir. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos