Mbokani au Parc Astrid... avec l'Antwerp: "Si je ne suis pas Anderlechtois, ce n'est pas de ma faute"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Dieumerci Mbokani avant Anderlecht-Antwerp

Mbokani au Parc Astrid... avec l'Antwerp: "Si je ne suis pas Anderlechtois, ce n'est pas de ma faute"
Photo: © photonews

Le Congolais estime qu'il pourrait rendre de précieux services au Sporting d'Anderlecht, mais n'a pas reçu d'offre concrète cet été.

En fin de saison dernière, Dieumerci Mbokani avait annoncé qu'il allait quitter l'Antwerp. Quelques semaines plus tard, il a prolongé son contrat et régale déjà en championnat: il est meilleur buteur et a inscrit, à lui tout seul, autant de buts que le Sporting en Pro League (cinq). 

De quoi donner des regrets aux Mauves, qui ne sont pas allés le chercher? Le Congolais était en tout cas prêt à faire son retour dans la capitale. "Ce n'est certainement pas faute en tout cas", commente-t-il dans les colonnes du Laatste Nieuws.  

Je ne voulais pas attendre. 

"J'étais libre et ils n'avaient qu'à me contacter. Moi-même, je ne me suis jamais mis à table avec Anderlecht, mais il y a eu des contacts avec mon agent. Ils voulaient attendre, mais moi, je voulais savoir où j'allais avant de partir en vacances."

Et finalement, Dieumerci Mbokani, qui n'a reçu des offres concrètes que de l'étranger, a accepté la proposition de l'Antwerp et Anderlecht cherche toujours un attaquant. "Ils pourraient certainement m'utiliser", insiste le Congolais. "Anderlecht a beaucoup de bons joueurs, mais, au final, ils vont quand même encore chercher un attaquant en janvier. C'est étrange."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos