Guimaraes, premier adversaire du Standard : "Leurs derniers résultats sont trompeurs"

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Guimaraes, premier adversaire du Standard : "Leurs derniers résultats sont trompeurs"
Photo: © photonews

Le cinquième du dernier championnat portugais vient de gagner sa première rencontre de championnat au terme de la cinquième journée. Le Vitoria, qui a atteint les poules en éliminant Ventspils et le Steaua Bucarest, est malgré tout en évolution.

Le club de Guimaraes a terminé derrière les trois grands et le Sporting Braga la saison dernière, notamment grâce à sa solidité défensive (34 buts encaissés en 34 journées, l'une des meilleures moyennes). Mais depuis, le coach Luis Castro (parti au Shakthar Donetsk) a cédé sa place à Ivo Vieira.

"Le Vitória a effectivement brillé défensivement l’an passé. C’était dû au style de Luís Castro, plus pragmatique que celui de l’entraîneur actuel Ivo Vieira", nous explique Alexandre Moreira, journaliste indépendant franco-portugais et spécialiste du foot portugais.

Le nouveau T1, arrivé après une excellente saison avec Moreirense, qui a terminé sixième, a la cote. "C'est un entraîneur intelligent qui, à mon avis, ne va pas rester longtemps à Guimarães. Il adapte brillamment ses équipes selon l’adversaire et a modifié l’aspect défensif en proposant plus de dynamisme au milieu et une recherche rapide des joueurs sur les ailes."

Leur plus grosse force, c'est le courage

"C’est une équipe avec un gros potentiel individuel, surtout dans les mains d’un entraîneur qui sait tirer le meilleur de ses joueurs", poursuit-il. "Il n’y a pas vraiment de joueurs au-dessus du lot, mais plutôt une équipe équilibrée en termes d’individualités. Il n’y a pas non plus de joueurs plus faibles ou qui « dénotent ». La plus grosse force de cette équipe est indubitablement le courage."

Si le début de saison en Primeira Liga est mitigé, cela a plusieurs raisons. "Les résultats sont trompeurs, le classement ne montre vraiment pas le potentiel de l’équipe", assure Alexandre Moreira. "Ils ont joué à Rio Ave, qui a un terrain très difficile. Le gardien adverse a sauvé l’équipe à plusieurs reprises. Puis ils ont reçu Boavista qui est actuellement 4ème et qui traverse peut-être sa meilleure passe depuis 2013. Ils ont aussi défié Famalicão, qui est actuellement leader du championnat."

Un club avec une très forte identité

Le Vitória de Guimarães a déjà disputé douze matches cette saison. "En terme de rythme, l’équipe est au top de sa forme. Je pense qu’Ivo Vieira a bien géré son effectif jusqu’à présent et qu’il va proposer une équipe compétitive. Pour le Standard, l’important est de jouer ce premier match à la maison. Ils ont toutes les cartes pour se lancer dans la compétition face à un adversaire qui est à leur mesure."

Tout le Portugal comptera sur Vitoria pour prendre plusieurs points pour le coefficient du pays, la ville de Guimaraes sera entièrement derrière son équipe. "Contrairement aux autres villes, les habitants sont derrière le club à 200% plutôt que de supporter un grand, ils sont très respectés au Portugal grâce à ça. Ainsi, la force de Guimarães réside surtout dans ces supporters. C’est un club avec très forte identité", conclut notre interlocuteur. Les deux rencontres risquent donc d'être jouées dans des stades bouillants. 

A lire ce jeudi sur notre site : les joueurs à suivre du Vitoria

Plus d'infos

Plus d'infos