Avec Martinelli, Arsenal tient une véritable pépite

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Avec Martinelli, Arsenal tient une véritable pépite
Photo: © photonews

L'homme du match face au Standard jeudi soir était un Brésilien de 18 ans, qui n'avait pas encore disputé la moindre minute en Coupe d'Europe. Il a offert un véritable récital pour sa seconde titularisation avec les Gunners.

Willock et Nelson ont livré une très belle prestation face aux Rouches, mais la sensation du match, c'était Gabriel Martinelli. Arrivé il y a trois mois seulement à Londres, en provenance d'Ituano (12 buts en 18 matches) contre 7 millions, l'attaquant s'est intégré à la vitesse-éclair dans un des plus grands clubs d'Europe. 

Lancé en Premier League à la mi-août à Newcastle pour une poignée de minutes, il a fêté sa première titularisation face à Nottingham Forest en Coupe de la Ligue il y a un peu plus d'une semaine. Après 31 minutes, il a ouvert le score de la tête sur un centre de Chambers, puis a fixé le score à 5-0 dans les arrêts de jeu d'une magnifique frappe en-dehors de la surface, proche de la lucarne. 

La seconde a donc suivi face au Standard, pour ne pas user Aubameyang. Il ne lui a fallu cette fois que 16 minutes pour planter un deuxième doublé. Le premier a encore été inscrit de la tête après un bon mouvement (pour battre un peu trop facilement Vanheusden), le second 131 secondes plus tard était encore plus beau avec un temps de réactivité incroyable pour placer dans le coin opposé après un contrôle qui a fait perdre l'équilibre à Vanheusden.

Il aurait même pu signer un triplé, mais s'est loupé en coupant un centre devant la cage, et n'a pas réussi à trouver la lucarne sur un tir qu'il a encore bien travaillé. Mais sa prestation ne s'arrêtait pas à ses occasions, puisqu'il a aussi signé un assist en trouvant Ceballos d'un petit centre piqué bien senti, un deuxième aurait pu tomber sur un autre service bien adressé devant le but. "Sa performance et son attitude étaient incroyables", s'en est réjouit son coach Unai Emery.

Si faire ses preuves en Premier League sera encore une autre étape, Martinelli a déjà montré en l'espace de deux rencontres qu'il a tout d'un futur grand, à court-terme. Combien de petits nouveaux de cet âge ont déjà pu jouer de la sorte dans un grand club? Il est d'ailleurs devenu le plus jeune Gunner à inscrire un doublé en Coupe d'Europe. 

S'il préfère jouer sur les flancs, Martinelli a de l'avenir comme attaquant de pointe. Le peu d'options dont dispose Unai Emery sur le front de l'attaque lui permettra de gagner en temps de jeu progressivement les prochains mois.

Plus d'infos

Plus d'infos