Oularé se prépare à un nouveau come-back : "Sa mentalité fera la différence"
Alessandro Schiavone
| 0 réaction
Oularé se prépare à un nouveau come-back : "Sa mentalité fera la différence"
Photo: © photonews

Pas encore utilisé cette saison en raison de nouveaux soucis musculaires, le prometteur attaquant du Standard a repris les entraînements collectifs, de façon complète, ce mardi.

En cinq ans au plus haut niveau, Obbi Oularé n'a joué que 87 matches, 3.843 minutes au total. S'il a déjà connu six clubs, l'attaquant de 23 ans a surtout une multitude de blessures, et des sérieuses. Au Standard, après s'être remis de ses soucis à la hanche, il espérait se lancer, mais une fracture du tibia est survenue peu après lors d'un contact malheureux avec un gardien.

Cette saison, la préparation devait lui faire le plus grand bien, mais il a connu plusieurs soucis musculaires qui font qu'il n'a pas encore lancé sa saison. Il travaille dur pour revenir, et les Rouches se montrent encore plus prudents. Il voit le bout de ce nouveau tunnel et est prêt à rebondir.

"D'autres auraient déjà abandonné dans sa situation. Il en a déjà vu beaucoup les dernières années, mais il est fort mentalement", a réagi son papa Souleymane, interrogé par Het Laatste Nieuws.

Laissez-lui le temps de se reconstruire

La confiance de Michel Preud'homme, qui avait insisté pour le recruter au Standard malgré les doutes, aide beaucoup. "C'est une chance", reconnait le paternel. "Preud'homme le connait, il l'avait laissé débuté. J'espère maintenant que toutes ces blessures seront de l'histoire ancienne, je croise les doigts."



Oularé est-il un grand malchanceux? "Ça peut se résumer à ça", répond Lieven Maeschalk, le réputé kiné avec qui il travaille à Anvers. "Obbi a bien récupéré de sa blessure à la hanche, fait un bon match puis se fracture la jambe ensuite. Pure malchance. Il en a eu son lot."

"Mais il est encore jeune, sa carrière ne fait que de débuter. Ce qu'il lui faut? Du temps et de la patience. Laissez-le se reconstruire, il ne faut pas forcer dans ces situations. Heureusement, Obbi est un garçon très positif, je ne me fais pas de soucis. Sa mentalité fera la différence." 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos