Sanction définitive pour Anderlecht suite aux chants discriminatoires à Bruges
Antoine Arnould
| 0 réaction
Sanction définitive pour Anderlecht suite aux chants discriminatoires à Bruges
Photo: © photonews

La CBAS a tranché pour une amende de... 2000 euros.

Les supporters d'Anderlecht s'étaient fait remarquer à Bruges lors de leur déplacement le 22 septembre. Des chants jugés homophobes s'étaient fait entendre depuis le parcage. Plusieurs supporters mauves avaient chanté " tous les paysans sont homos " en se référant aux supporters brugeois, souvent qualifiés de boeren par leurs rivaux.

La Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport a déploré ces chants qu'elle trouve discriminatoires. Caroline Demuynck, directeur administratif, estime que " le chant est stigmatisant envers la communauté LGBT, c'est triste d'entendre ce genre de choses à notre époque ". 

Le CBAS a finalement opté pour une sanction de 2.000 que devra payer le club d'Anderlecht. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos