Virton "et toute la D1B" peu considérés par la presse et le public ?

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Virton "et toute la D1B" peu considérés par la presse et le public ?
Photo: © photonews

Ce vendredi, c'est une finale "avant la finale" en D1B, Virton pouvant empocher le ticket pour la première tranche face à OHL. Mais ce match attire-t-il comme il le devrait les projecteurs ?

L'Excelsior Virton devrait jouer sa finale dans un stade plein à craquer ce vendredi et l'engouement régional autour du club s'est consolidé au fil d'une première tranche dépassant largement les attentes du public. "On a une belle petite affluence moyenne. La région du Luxembourg aime le football, mais elle va souvent privilégier son club régional, en basses divisions, et venir à Virton s'il n'y a pas d'autre match", nous explique Guillaume François. 

"Bien sûr, il n'y a pas forcément le potentiel pour aller chercher 5000 personnes à chaque match ici", reconnaît le joueur de Virton. "On peut espérer atteindre une assistance moyenne de 2500-3000 sur la seconde tranche au vu de la dynamique de la première". Et côté médiatique ? L'Excelsior a déjà taquiné l'émission de la RTBF, La Tribune, sur l'absence de couverture. Il faut dire qu'à moins de reporters régionaux, se déplacer en Gaume est délicat pour beaucoup de médias, ce dont Walfoot peut témoigner. 

"Je crois que c'est généralisé à la D1B. L'Union Saint-Gilloise, on en a parlé vite fait la saison passée avec leur beau parcours et leurs exploits en Coupe, mais je ne dirais pas qu'ils sont énormément couverts non plus", nuance François. "Alors que si on regarde les plus beaux buts de notre division, par exemple, on n'a rien à envier à la Jupiler Pro League. Mais en Belgique, on change difficilement les mentalités. Je crois que ça évoluera et que les gens finiront par comprendre que le niveau de la deuxième division se rapproche de plus en plus de la première". 

Plus d'infos

Plus d'infos