Le KVO réagit aux perquisitions : "Nous regrettons le moment choisi"
Redaction
| 0 réaction
Le KVO réagit aux perquisitions : "Nous regrettons le moment choisi"
Photo: © photonews

La direction ostendaise a confirmé les informations selon lesquelles des perquisitions ont eu lieu dans les bureaux du KVO ce mardi matin.

Comme nous l'indiquions plus tôt dans la journée, les enquêtes ne sont pas directement menées contre le club. Mais le KVO affirme qu'elles concernent les activités commerciales de son Président Frank Dierckens : "Il s'agirait d'une enquête fiscale sur les sociétés commerciales du président Frank Dierckens. Les activités du club ne sont pas du tout concernées par cette enquête".

Dans une situation sportive délicate, les Côtiers ont également regretté le moment choisi. Leur calendrier compliqué et la forme du Cercle de Bruges font des Ostendais un candidat sérieux pour la relégation. La fin du championnat s'annonce chaude pour eux. "Le club regrette le moment choisi pour l'enquête, mais coopère pleinement".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos