Un RSCA sans idées termine mal sa préparation face au LOSC
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Anderlecht s'incline face à Lille pour terminer sa préparation

Un RSCA sans idées termine mal sa préparation face au LOSC

Le RSC Anderlecht affrontait Lille ce samedi après-midi pour clore une préparation jusque là intéressante. Hélas pour les Mauves, ce dernier match ne se sera pas passé comme prévu.

Après que l'équipe B, avec notamment Anthony Vanden Borre, Yari Verschaeren et Adrien Trebel, ait battu le RWDM à Neerpede ce matin, l'équipe A d'Anderlecht se déplaçait au Domaine de Luchin, à Lille, pour y défier le LOSC. Un nouvel adversaire français pour le RSCA, après deux belles victoires face à Saint-Étienne et un match nul face à un solide FC Nantes. 

Avec un 11 qui devrait donner une solide indication quant aux intentions de Frank Vercauteren pour le début de la saison la semaine prochaine, Colassin seul en pointe en raison de légères blessures de Nany Dimata et Kemar Roofe, Anderlecht a cependant cette fois montré de vrais manquements, sur le plan tant offensif que défensif. Alors que Mike Maignan passe une première période tranquille, il faudra deux interventions de Hendrik Van Crombrugge pour empêcher le LOSC de prendre l'avantage, notamment après une perte de balle d'un Peter Zulj moins en jambes que précédemment. 

Araujo fait la différence 

Alors que Jérémy Doku avait mis le feu sur son flanc en première période, c'est bien le Brésilien Luiz Araujo qui est le meilleur homme sur le terrain : insaisissable, il finit par mettre Lille devant au retour des vestiaires ... et récidive en quelques minutes : premier but à la 51e, deuxième à la 55e, sur deux absences de la défense anderlechtoise. Van Crombrugge sauvera même le 3-0 juste après, évitant une véritable débandade. 

Kompany aura beau se démener sur son bord de terrain, le jeu ne progressera pas côté Mauve : aucune occasion à se mettre sous la dent et un milieu de terrain invisible, là où Adrien Trebel (avec les B ce matin) avait apporté beaucoup face à Nantes. À noter qu'Edo Kayembe et Yari Verschaeren monteront au jeu et auront donc disputé les deux rencontres. Le jeune meneur de jeu combinera superbement en fin de rencontre avec Michel Vlap, sans que le Néerlandais puisse tromper Maignan et sauver l'honneur. 

Symbole de l'impuissance du RSCA, le pauvre Antoine Colassin, seul 9 du groupe mais en difficulté et remplacé dès l'heure de jeu. On ne peut qu'espérer pour Vincent Kompany et Frank Vercauteren que les absences de Roofe et Dimata ne dureront pas ou qu'un renfort offensif arrivera, car les options sont limitées en ce moment pour les Mauves.

Revoir le match en intégralité ici : 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos