Philippe Clement peut-il mettre son Soulier d'Or sur le banc?

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Philippe Clement peut-il mettre son Soulier d'Or sur le banc?

Hans Vanaken n'a pas l'habitude de passer à côté de deux rencontres consécutives. Il fallait une première à tout. De quoi mettre sa position en danger?

Que se passe-t-il avec Hans Vanaken? Le Diable Rouge, double Soulier d'Or, n'est pas à son affaire depuis la reprise de notre football. Totalement absent de la finale de la coupe de Belgique, le grand Hans a ce jour-là traîné sur la pelouse du Heysel, mis hors du match par un Faris Haroun déterminé.

Contre Charleroi, il y a eu un mieux, ce qui n'était pas difficile, mais le vrai Hans Vanaken n'a toutefois pas fait son apparition. Assez statique, peu inspiré lors du peu de ballons qu'il a touché, il a été sanctionné par les critiques de ses propres supporters sur les réseaux sociaux.

Mais quel est le problème avec Vanaken? Tout d'abord, il est clair que le joueur a peut-être une petite lassitude. Arrivé à Bruges en 2015, Vanaken espérait peut-être à un moment ou à un autre quitter la Venise du Nord pour un autre championnat. C'est difficile pour un joueur, même au plus haut niveau, de se remotiver pour une nouvelle saison dans le même club.

Sauver le soldat Vanaken

Evidemment, si Vanaken est à Bruges depuis des années, les joueurs adverses commencent à le connaitre. Si les autres années il était bloqué par un marquage individuel, contre l'Antwerp et Charleroi les joueurs adverses ont tout fait pour qu'il ne recoive pas le ballon. Pas de ballon, pas de possibilité de mettre sa marque sur le jeu.

Alors? Que doit faire Philppe Clement? Placer Hans Vanaken sur le banc? Non, certainement pas, car c'est le dépositaire du jeu brugeois et il doit pouvoir faire son job. C'est maintenant à Bruges de trouver une solution pour l'isoler entre les lignes. Il faut vraiment sauver le soldat Vanaken.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos