Toujours invincibles, les Carolos passeront la trêve au chaud

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Toujours invincibles, les Carolos passeront la trêve au chaud
Photo: © photonews

Quatre matchs, quatre victoires: le Sporting de Charleroi domine l'Antwerp et conserve son bilan parfait.

Privé de Mamadou Fall, suspendu, Karim Belhocine avait décidé d’aligner Shamar Nicholson et de déroger à son habituel 4-5-1 pour un 4-4-2. Un nouveau choix payant du coach carolo, même si c’est l’Antwerp qui est le mieux rentré dans la partie.

Charleroi fait mouche sur sa première occasion 

Sans un Nicolas Penneteau vigilant, Simen Juklerod aurait d’ailleurs pu ouvrir le score sur un centre-tir puissant qui avait, dans un premier temps, surpris le gardien français. Mais le portier du Sporting s’est bien repris et, dans la foulée, c’est Charleroi qui a pris les devants.

Avec, comme souvent ces dernières semaines, Ali Gholiadeh à la baguette. Servi aux abords de la surface, Shamar Nicholson a sorti un superbe enchaînement pour envoyer le ballon dans la lucarne de Jean Butez.

L'exclusion de Birger Verstraete 

Une entame de rencontre idéale pour les Zèbre qui s’est confirmée moins dix minutes plus tard, avec l’exclusion de Birger Verstraete. Privé d’un élément clé dans l’entrejeu, Ivan Leko a été contraint de revoir ses plans et c’est Lior Refaelov qui en a fait les frais. L’Israélien cédait sa place à Martin Hongla à la demi-heure de jeu.

Contre des Anversois réduits à dix et en panne d’inspiration offensive, les Zèbres auraient pu rapidement se mettre à l’abri en seconde période. Mais Jean Butez a d’abord retardé l’échéance en repoussant une tentative de la tête de Shamar Nicholson. C’est ensuite la transversale du but de l’Antwerp qui s’est chargée de mettre en échec Ryota Morioka.

Les Zèbres ont aussi manqué de précision dans le dernier tiers du terrain, en galvaudant plusieurs belles opportunités de contres. Les Zèbres auraient pu payer la note, car, même à dix, l’Antwerp n’a pas rendu les armes.

Mais le but de la délivrance est tombé dans les arrêts de jeu, via Shamar Nicholson. Le Sporting passera la trêve seul en tête, avec deux points d'avance sur le Standard. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos