La valse des coachs en Pro League : la saison 2020-2021 partie pour battre des records !

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La valse des coachs en Pro League : la saison 2020-2021 partie pour battre des records !
Photo: © photonews

Quatre coachs remplacés depuis le début de la saison : le football belge est un cimetière d'entraîneurs depuis plusieurs années, mais 2020-2021 part sur les chapeaux de roue.

Nous ne sommes que mi-septembre, et 4 entraîneurs ont déjà été priés d'aller voir ailleurs : Frank Vercauteren, Jess Thorup, Laszlö Bölöni et Hannes Wolf. Et ce avant même que les clubs de bas de tableau, habitués à paniquer, n'aient commencé leur carrousel habituel. Sans oublier un détail : le championnat ayant commencé plus tard que prévu, ce n'est pas la date qu'il importe de regarder, mais le nombre de journées de championnats - 5 à peine. Tout est réuni pour une saison "record" depuis l'instauration des Playoffs ... 

2019-2020 : 8 

La saison passée, la première victime était Adnan Custovic, viré par Waasland-Beveren après 5 journées de championnat. Huit coachs prendront la porte sur l'ensemble de la saison : Custovic, Davies (RSCA), Mercadal (Cercle), Mazzù (Genk), Brys (STVV), Ingebritsen (KVO), Mercier (Waasland) et Van Wijk (KVO). 

2018-2019 : 11

Là encore, un seul licenciement après 5 journées de championnat : celui de Frank Defays du côté de l'Excel Mouscron. La saison sera cependant meurtrière avec 11 coachs virés : Defays, Vanderhaeghe (Gand), Maes (Lokeren), Ferrera (Waasland-Beveren), De Boeck (Courtrai), Vanhaezebrouck (RSCA), Sollied (Lokeren), Verheyen (KVO), Rutten (RSCA), Broos (KVO) et Guyot (Cercle). 

2017-2018 : 12

Sans compter le remplacement par l'Antwerp de Wim De Decker par Laszlö Bölöni en présaison, 2017-2018 commence fort : "Tintin" Marquez est viré après 2 journées seulement par le STVV, Runar Kristinsson également après un 0/6 avec Lokeren. Il faudra ensuite attendre la 7e journée pour voir René Weiler prendre la porte à Anderlecht, et Vanderhaeghe à Ostende. Il y aura 12 licenciements sur l'ensemble de la saison : Marquez, Kristinsson, Weiler, Vanderhaeghe, Vanhaezebrouck (Gand), Ferrera (Malines), Condom (Eupen), Anastasiou (KVK), Stuivenberg (Genk), Jankovic (Malines), Rednic (Mouscron) et Vermant (Waasland). 

2016-2017 : 8

Là encore, sans compter Belhocine qui doit céder sa place par manque de diplôme, tout commence après 5 journées : le 6 septembre, Yannick Ferrera est viré du Standard. Il y aura 8 licenciements en tout : Ferrera, Peeters (Westerlo), Leekens (Lokeren), Vreven (Waasland-Beveren), De Boeck (Mouscron), Maes (Genk), Van Lancker (KVK, Belhocine ayant obtenu son diplôme) et Jankovic (Standard). 

2015-2016 : 6 

Seul Slavoljub Muslin sera licencié dès le mois d'août par le Standard. La saison sera assez calme avec "seulement" 6 coachs virés : Muslin, Peeters (Lokeren), Mathijssen (OHL), Van Veldhoven (Westerlo), Janevski (Mouscron) et Walem (Courtrai). 

2014-2015 : 10

Viré dès la première journée, Emilio Ferrera commence fort avec Genk. Mais il faudra attendre la 6e journée et le licenciement de Stanley Menzo au Lierse pour que la valse continue. Et elle sera belle avec 10 licenciements : Ferrera, Menzo, Staelens (Cercle), Luzon (Standard, démission que nous compterons tout de même), Chihab (Mouscron), Van Geneugden (Waasland), Van Wijk (Westerlo), Stojanovic (Lierse), Vukomanovic (Standard), Vidarsson (Cercle). Nous ne compterons pas le départ de Herman Helleputte du Lierse pour causes de santé 2 jours après sa prise de fonction.

2013-2014 : 10

Juan Carlos Garrido (Bruges) et Enzo Scifo (Mons) sont licenciés dès septembre, mais on joue déjà depuis 8 journées. Il y aura tout de même 10 victimes du carrousel belge sur l'ensemble de la saison : Garrido, Scifo, Fernandez (Gand), De Boeck (Waasland), Van Veldhoven (Malines), Van Geneugden (OHL), Been (Genk), Vermeulen (OHL), Van den Brom (RSCA) et Rednic (Gand). 

2012-2013 : 11

S'il faut attendre octobre pour le premier licenciement (celui de Ron Jans), la machine s'emballe entre octobre et novembre avec 8 licenciements rien que sur cette période. Au final, Jans (Standard), Sollied (Gand), Peeters (Cercle), Leekens (Bruges), Janssens (Lierse), Geeraerd (Waasland), Koster (Beerschot), Peeters (Gand), Ferrera (Charleroi), Booy (Cercle) et Mathijssen (suite à la relégation) prendront la porte. 

2011-2012 : 5 

Une année particulièrement calme avec seulement 5 licenciements ! Le tout commence pourtant après 5 journées et Guido Brepoels (STVV). Koster (Bruges), Kalezic (Zulte), Van Wijk (Mons) et Mathijssen (Beerschot) prendront également la porte ... 

2010-2011 : 9

Danny Ost est le seul coach viré à la 5e journée, Eupen présentant un 0/15. Anthuenis (Lierse), Mathijssen (Charleroi), Capuano (Eupen), De Roover (Zulte), De Boeck (Beerschot), Van Meir (Lierse), Laszlo (Charleroi) et Kovacs (Charleroi) feront le compte pour 9 licenciements sur l'ensemble de la saison. 

2009-2010 : 7 

Après 5 journées, un seul coach prend la porte : Aimé Anthuenis, licencié le 31 août par le Germinal Beerschot après un 3/15 décevant. Il y aura 7 changements d'entraîneurs, sans compter la démission complète du staff mouscronnois suite à la faillite du club : Anthuenis, Jankovic (Lokeren), Demol (Charleroi, démission), Vanhaezebrouck (Genk), Mathijssen (Lokeren), Bölöni (Standard) et Craig (Charleroi). 

N.B : le compte des changements de coachs ne prend pas en compte les départs en fin de saison, les départs prévus des intérimaires, etc. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos