AS Eupen : le directeur général de l'Aspire Academy dément ses liens avec Waasland-Beveren

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
AS Eupen : le directeur général de l'Aspire Academy dément ses liens avec Waasland-Beveren
Photo: © photonews

Ivan Bravo, directeur général de l'Aspire Academy, a vu son cas étudié par la Commission des Licences suite à la reprise de Waasland-Beveren par des investisseurs américains. Bravo était en effet conseiller de David Blitzer, l'un des hommes derrière le rachat du club waeslandien.

Via le site officiel de la KAS Eupen, Ivan Bravo, CEO de l'Aspire Academy, a réagi à ces rumeurs parues dans la presse néerlandaise. "Je suis conscient que, de temps à autre, mon nom a tendance à être associé à de multiples projets dans le domaine du football. C’est la nature de cette industrie et aussi le résultat de nombreuses années de relations professionnelles et personnelles. L’Aspire Academy, la société pour laquelle je travaille, est impliquée au sein de la KAS Eupen et cette saison, mon employeur m’a demandé pour la première fois d’être directement impliqué dans le club", confirme Ivan Bravo dans un premier temps. 

Mais l'AS Eupen, affirme l'Espagnol, est bien le seul club au sein duquel il a la moindre influence : "Certains de mes partenaires professionnels, dans le cadre d’autres projets dans d’autres pays, étaient intéressés par un investissement dans le football belge depuis un certain temps et je suis heureux qu’ils aient trouvé un projet qui leur convienne. À mon avis, ils ont pris une bonne décision en rejoignant la Pro-League et je pense que Waasland-Beveren a trouvé de bons investisseurs. Je leur souhaite à tous bonne chance. En conclusion, mes activités se limitent exclusivement aux Pandas tant que ma collaboration avec Aspire se poursuit", conclut le communiqué de Bravo. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos