Pas de panique au Beerschot malgré 4,3 millions d'euros de perte

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Pas de panique au Beerschot malgré 4,3 millions d'euros de perte
Photo: © photonews

Le Beerschot a enregistré une perte de 4,3 millions d'euros pour l'exercice 2019-2020. Néanmoins, selon le président Vrancken, il n'y a pas de raison de paniquer, car les actionnaires couvrent les pertes.

Les comptes annuels du Beerschot montrent que pendant la saison 2019-2020, les Rats ont perçu 6,8 millions d'euros de revenus en D1B, tandis que 11,1 millions d'euros ont été dépensés. Ainsi, une perte de 4,3 millions a été enregistrée, soit 700 000 euros de plus que l'année précédente. La masse salariale est assez importante du côté du Kiel avec 5,6 millions d'euros.

Malgré ces chiffres dans le rouge, la continuité du club n'est pas menacée. En effet, les trois copropriétaires (Francis Vrancken, le prince saoudien Abdullah Bin Mosaad et Philippe Verellen) se sont engagés à couvrir les pertes. "En mars de cette année, l'argent nécessaire a déjà été injecté", a expliqué Francis Vrancken à nos confrères de Het Laatste Nieuws.

Les actionnaires considèrent le Beerschot comme un investissement à long terme et sont convaincus que le club deviendra un jour rentable en D1A.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos