Un bijou d'Aboubakary Koita ramène les Hurlus sur terre
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Pro League: Waasland-Beveren efface Mouscron et se donne de l'air

Un bijou d'Aboubakary Koita ramène les Hurlus sur terre
Photo: © photonews

Coup d'arrêt pour Mouscron! Après un sept sur neuf qui lui avait permis de se relancer, l'Excel est tombé sur la pelouse de Waasland-Beveren. Au terme d'un match plutôt équilibré qui aura basculé dans le camp waeslandien grâce au très joli but de l'inévitable Aboubakary Koita (2-0).

Avec leur coach, suspendu contre le STVV, de retour sur le banc, les Hurlus ont entamé du bon pied. En laissant toutefois le ballon à l'adversaire. Mais les services de Bakic, notamment, dans le dos de la défense waeslandienne, ont fait des dégâts.

Après deux minutes de jeu, Nuno Da Costa hérite, comme ça, de la première occasion. Sa frappe est bien repoussée par Nordin Jackers. Au quart d'heure de jeu, et après une grosse occasion galvaudée de l'autre côté par Michael Frey, Charles-Andreas Brym pensait ouvrir le score. Mais son but était logiquement annulé. Car si le Canadien n'était pas en position illicite, c'était bien le cas de Nuno Da Costa.

Quelques instants plus tard, c'est justement le Capverdien qui amène, à nouveau, le danger devant Jackers. Avec une superbe roulette pour effacer Alexis Gamboa et s'ouvrir le chemin du but, mais une frappe puissante qui s'envole dans les tribunes du Freethiel ensuite.

Si Mouscron a dominé les 25 premières minutes de la rencontre, la deuxième moitié de la première période fut plutôt à l'avantage de Waasland-Beveren. Avec une énorme occasion pour Brendan Schoonbaert, oublié au second poteau qui, de la tête, place à côté.

Les Waeslandiens qui se sont encore montrés très dangereux en début de seconde période, mais Hervé Koffi était là pour empêcher Andreas Wiegel d'ouvrir le score. Mais le portier de l'Excel n'a en revanche rien pu faire, dix minutes plus tard, sur le nouveau superbe d'Aboubakary Koita. Une frappe à distance qui est venue mourir dans les filets mouscronnois.

Un but qui a coupé les jambes des Hurlus. Sans doute un peu émoussés par l'enchaînement des rencontres, les hommes de Jorge Simao n'ont jamais semblé capables de revenir dans le match. Sans deux interventions cinq étoiles d'Hervé Koffi, le match aurait été plié aurait été plié plus tôt. Mais Michael Frey s'en est chargé dans les arrêts de jeu (2-0). 

Waasland-Beveren s'en est donc encore remis à Aboubabkary Koita. En pleine bourre, l'ailier de 24 ans offre trois points vitaux aux Lions qui en profitent pour prendre cinq points d'avance sur la lanterne rouge qui reste dévolue à l'Excel Mouscron. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos