Interview (Exclusif) Didier Lamkel Zé retenu contre son gré du côté de l'Antwerp : "Laissez-moi partir !"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

(Exclusif) Didier Lamkel Zé veut quitter l'Antwerp et rejoindre le Panathinaikos

(Exclusif) Didier Lamkel Zé retenu contre son gré du côté de l'Antwerp : "Laissez-moi partir !"
Photo: © photonews

Absent de la liste européenne de l'Antwerp et sans apparition avec les A depuis début octobre, le Camerounais évolue depuis en équipe réserve. Il veut quitter le matricule 1 cet hiver afin de retrouver son père spirituel.

L'histoire d'amour entre Didier Lamkel Zé et l'Antwerp semble avoir pris fin. L'auteur de onze buts et neuf assists pour le matricule 1 désire s'en aller cet hiver. "J'ai fait mon choix, je veux rejoindre le Panathinaïkos", nous confie d'emblée LZ10. "Là-bas, je vais retrouver László Bölöni qui est comme un père spirituel pour moi. Il me connait parfaitement et me fait confiance. Il croit en moi et va continuer de me faire progresser. C'est un coach qui communique beaucoup et vous dit directement si votre prestation est bonne ou médiocre", explique l'international camerounais.

© photonews

Malgré le départ d'Ivan Leko, l'ailier âgé de 24 ans n'en démord pas, il veut quitter le club. "Cela ne change rien à la situation, mon histoire à Anvers est finie. Je voulais déjà partir cet été pour relever un nouveau challenge mais le club ne voulait pas alors j'ai décidé d'évoluer au sein de la réserve. Ce n’est pas Leko qui m’a envoyé dans le noyau B. Lucien d'Onofrio m’a ensuite fait jouer la finale de la Coupe de Belgique et contre Malines, soit mon dernier match avec l'équipe première. Le gros point de rupture fut le fait de ne pas être sur la liste de l'Europa League, un manque de respect évident et cela m'a blessé. Et quand Leko a présenté sa liste aux dirigeants, ceux-ci n'ont pas bronché ni réagi...J'ai su à ce moment-là que ma place n'était plus ici", souligne l'ancien joueur du Chamois Niortais FC.

Lamkel Ze Didier
© photonews

Néanmoins, il semblerait que l'Antwerp mette des barbelés autour de son attaquant. "Il était convenu de me laisser quitter la navire mais depuis le départ de Leko, ils pensent que je vais revenir. Donc, ils jouent la montre et n'ont pas encore donné leur accord au Pana. C'est fini, laissez-moi partir. Peu m'importe qui sera le nouvel entraîneur du Great Old, j'ai fait mon choix. Les deux parties seront gagnantes en plus si je rejoins le championnat grec. Un prêt de six mois puis ils peuvent me revendre après. De plus, j'ai la tête en Grèce, cela fait même une semaine que je devrais y être. Laszlo Bölöni me sonne régulièrement pour savoir comment évolue la situation. On attend désormais le feu vert de Lucien. J'ai l'impression d'être retenu prisonnier", précise le natif de Bertoua qui veut retrouver au plus vite la sélection.

"Je n'ai évidemment pas été repris lors des dernières trêves internationales car il faut prester pour cela. J'ai envie de faire mon retour chez les Lions Indomptables et de défendre à nouveau les couleurs de mon pays. C'est important à mes yeux. C'est pour cela que je dois continuer de progresser et de jouer. La Pana est l'endroit idéal pour la suite de ma carrière", a ajouté LZ10. 

Lamkel Ze Didier

Toutefois, Didier Lamkel Zé veut garder des bons souvenirs de son passage à l'Antwerp. "J’ai directement été très bien accueilli et j'ai rencontré de chouettes gars. Le public est fantastique et fidèle à sa réputation. Je ne regrette rien de cette aventure anversoise parce que j’ai pu lancer ma carrière ici en menant l’équipe en Playoffs 1 à deux reprises, en glanant la Croky Cup et en qualifiant ainsi le club pour l’Europa League. J’ai le sentiment du devoir accompli, il faut me laisser partir dorénavant", a conclu Didier Lamkel Zé.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos