Un Standard puissance quatre avant Charleroi
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Pro League: le Standard étrille Malines avant de recevoir Charleroi

Un Standard puissance quatre avant Charleroi
Photo: © photonews

Encore redoutables d'efficacité, les Rouches ont marché sur le FC Malines qui restait pourtant sur une série de quatre victoires en championnat (0-4). Trois victoires et huit buts marqués en trois matchs, les Rouches sont en pleine bourre avant de recevoir Charleroi, à Sclessin, dimanche soir.

S'il avait aligné le même onze contre Waasland-Beveren et au Cercle de Bruges, Mbaye Leye avait, cette fois, décidé d'opérer des changements dans son équipe de base. Privé de Hugo Siquet, le coach du Standard laissait Mehdi Carcela et Jackon Muleka sur le banc, au profit de Michel-Ange Balikwisha et de Joao Klauss, qui célébrait sa première titularisation avec les Rouches.

Mais un autre attaquant fêtait sa première titularisation belge derrière les Casernes, mercredi soir: Ferdy Druijf, prêté par l'AZ à Malines cet hiver, et qui avait déjà joué quelques minutes le week-end dernier à Charleroi. 

Noë Dussenne pour ouvrir le récital

Et si c'est Malines qui a pris le contrôle du ballon en début de match, c'est le Standard qui s'est créé la première opportunité de la rencontre. Comme contre Waasland-Beveren et au Cercle, il n'en fallait pas plus pour mettre les Rouches sur orbite. Un coup-franc parfaitement botté par Nicolas Gavory suivi d'une reprise de volée de Noe Dussenne dans la lucarne: e plus dur était déjà fait pour les Rouches.  

Car, s'il y a eu une grosse occasion pour Druijf, dont la reprise de la tête filait juste à côté du but d'Arnaud Bodart, Malines n'est pas vraiment parvenu à mettre en difficulté le portier liégeois avant le repos.

Huit minutes pour enterrer le Kavé 

Et le Standard a enfoncé le clou dès le retour des vestiaires. Avec trois buts... en huit minutes. Une demi-volée de Selim Amallah, un but rageur de Samuel Bastien, parfaitement servi par Michel-Ange Balikwisha; et le même Balikwisha qui poussait au fond un ballon qu'Amallah avait fait sauter au-dessus de Thoelen: impressionnants d'efficacité, les Liégeois ont fait exploser le verrou malinois dans le quatrième quart d'heure. 

Visiblement rassasiés, les hommes de Mbaye Leye ont laissé le soin à Malines de dominer les 20 dernières minutes. L'occasion pour Arnaud Bodart de s'illustrer devant Geoffry Hairemans et Aster Vranckx. Et pour Onur Kaya de passer à deux doigts de sauver l'honneur. Mais sa tentative trouvait la barre du portier liégeois. 

Avec la manière, le Standard confirme son regain de forme, enchaîne un troisième succès consécutif, grimpe à la cinquième place et passe devant le Sporting de Charleroi. Les Zèbres sont prévenus: ils auront affaire à un Standard en pleine bourre, dimanche prochain, à Sclessin. 

Coup d'arrêt en revanche, pour le Kavé qui restait sur quatre succès de rang et qui voit sa remontée brutalement interrompue. Les Malinois gardent une belle marge sur la zone rouge (5 points d'avance sur Mouscron, 16e), mais glissent à la 15e place du classement. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos