Gérard Lopez encore dans la tourmente ? Sa société de scouting ne reçoit plus de salaires depuis des mois

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Gérard Lopez encore dans la tourmente ? Sa société de scouting ne reçoit plus de salaires depuis des mois

Gérard Lopez, toujours propriétaire de l'Excel Mouscron, fait décidément parler de lui sur le plan extra-sportif ...

Un peu à la surprise (et au soulagement !) générale, Gérard Lopez est resté à bord du navire mouscronnois malgré deux énormes revers, à savoir la fin de son aventure à la tête du LOSC et la descente de l'Excel en D1B au terme d'une saison catastrophique. L'homme d'affaires hispano-luxembourgeois devrait au moins assurer les finances du club hurlu pour tenter de remonter dans l'élite belge, et on ne peut que s'en féliciter.

Mais hors de nos frontières, le tableau n'est pas forcément tout rose pour Lopez, qui a plus d'une flèche à son arc et plus d'une société à gérer. Ainsi, la société britannique Scoutly Limited, également propriété du propriétaire de Mouscron, a publié un communiqué officiel (relayé par le journaliste belge Sacha Tavolieri) évoquant d'importants retards de paiements. Scoutly a travaillé activement au succès du LOSC ces dernières années mais s'est retrouvée fort dépourvue lors du départ (forcé) de Gérard Lopez : alors que le passage de flambeau se faisait au niveau du club, Scoutly Limited restait présidée et détenue par M. Lopez, qui n'allait par la suite plus y tenir ses engagements. 

Pas de détente en vue ...

"Au lendemain du titre obtenu par Christophe Galtier et ses hommes, ses artisans de l'ombre vivent une catastrophe humaine et économique", lit-on ainsi dans le communiqué. "Scouty possède des preuves écrites, conversations, accords tacites de M. Gérard Lopez pour la résolution des impayés. Pourtant, toujours aucune résolution à ce jour".

Près d'une semaine après le communiqué, rien n'a changé : nous pouvons confirmer que les discussions entre Scouty Limited et M. Lopez n'ont pas évolué dans le bon sens et que la société de scouting ne compte pas modifier sa position. Comme le concluait le communiqué publié la semaine passée, les employés "réclament ce qui leur est dû", et rien de moins. Affaire à suivre ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos