Chadli désamorce la polémique : "Aucun sentiment anti-français"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Chadli désamorce la polémique : "Aucun sentiment anti-français"

L'Euro est à peine commencé qu'une forme de rivalité belgo-française s'est déjà invitée dans les débats à cause des propos d'un consultant de la chaîne L'Equipe.

En réponse à la phrase de Thomas Meunier, qui estimait qu'il faudrait "une solide armada" pour battre les Diables Rouges, Gilles Favard, consultant pour L'Equipe, s'est en effet lâché en déclarant que la Belgique "rentrerait vite manger des frites". La rivalité de 2018, jamais vraiment éteinte, semble revenir au grand jour, Meunier répondant même via Twitter au consultant en question.

Mais Nacer Chadli a tenu à désamorcer la polémique. "Thomas n'a rien dit de spécial, et ça a été interprété comme si on avait le gros cou. Non, il n'y a aucun sentiment anti-français dans le groupe", affirme-t-il. "C'est de leur côté qu'on prétend souvent qu'on a le seum ou la haine, mais il n'y a aucun sentiment de revanche chez nous. Ce soir, que le meilleur gagne entre l'Allemagne et la France". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos