Kompany prêt à lancer la saison : "La priorité, c'est de mettre les automatismes en place"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Kompany prêt à lancer la saison : "La priorité, c'est de mettre les automatismes en place"
Photo: © photonews

Anderlecht lance sa saison ce dimanche avec un derby d'entrée de jeu. La préparation mi-figue mi-raisin n'inquiète pas Vincent Kompany.

Vincent Kompany avait le sourire pour la première conférence de presse de la saison 2021-2022. "On est motivés et on avait hâte que la saison reprenne. Hâte aussi de retrouver notre public, ça faisait trop longtemps", se réjouit-il. "Ils vont faire connaissance avec beaucoup de joueurs qu'ils n'ont pas encore vu ou qu'ils n'ont pas vu depuis longtemps. Tout ça se rajoute au fait que c'est un derby, ça a une saveur particulière". 

Hasard du calendrier, le RSCA est en effet la première équipe à accueillir l'Union Saint-Gilloise pour son retour en D1A. "C'est beau pour Bruxelles de commencer là-dessus. Je suis un Bruxellois pur sang donc ça me fait plaisir aussi", reconnaît Kompany, enthousiaste. "J'espère pouvoir transmettre ça à mes joueurs". 

Monter en puissance 

Après une saison globalement satisfaisante, que le RSCA terminait à la 4e place au général, il faudra désormais viser plus haut. "Notre priorité, c'est de mettre en place les automatismes. C'était notre force en fin de saison passée, il va donc falloir réinstaller ça. Bien sûr, on veut aussi hausser le niveau", concède le coach anderlechtois. "On espère prendre un maximum de points au plus vite, mais la réalité est qu'il faudra grandir et monter en puissance". 

Les départs d'Albert Sambi Lokonga et Lukas Nmecha laisseront naturellement un énorme vide. "L'année passée, Anderlecht a perdu Tau, Doku, Vincent Kompany qui avait aussi ses bons moments (rires). Il y a eu la blessure de Van Crombrugge, le Covid ... On reste calme, on fait nos devoirs, s'il y a des opportunités de se renforcer, on les saisira", relativise Kompany. "Rejouer les premiers rôles ? Historiquement, un an sans le faire, c'est déjà trop (sourire). Je peux faire toutes les belles déclarations que je veux pour rendre le sourire aux supporters, mais le fait est qu'on est conscients du travail à fournir et des conditions à créer pour ça". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos