Antoine Bernier de retour à l'Antwerp : "Ce sera un match spécial pour moi"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Antoine Bernier de retour à l'Antwerp : "Ce sera un match spécial pour moi"
Photo: © photonews

Ce dimanche, le RFC Seraing se déplacera au Bosuil pour y affronter l'Antwerp lors de la huitième journée de Jupiler Pro League. Une rencontre spéciale pour l'attaquant sérésien.

Antoine Bernier fut l'un des artisans majeurs de la montée de Seraing en D1A la saison dernière. Titulaire en ce début d'exercice, l'ailier s’était occasionné une élongation aux ischios lors du déplacement au Sporting d'Anderlecht. Le Dinantais a retrouvé le terrain mercredi dernier en Coupe de Belgique face à Lokeren-Temse (0-3). "Cela faisait longtemps, plus d'un mois que je n’avais plus joué 90 minutes. C’était bien pour retrouver le rythme et la confiance. Je travaille dur pour revenir", confie l'attaquant avant d'évoquer le début de championnat des Métallos. "Nous nous rendons compte que nous avons le niveau et les qualités pour évoluer au sein de l'élite et pour nous maintenir. Nous proposons du beau football et le rythme est élevé, même à l’entraînement car chacun se bat pour sa place", souligne l'ancien joueur de l'Antwerp.

Bernier Antoine
© photonews

Après son passage à Anderlecht, Bernier avait rejoint le matricule 1 lors du mois de juillet 2018. "Ce sera un match spécial pour moi. J'espère pouvoir disputer quelques minutes au Bosuil ce dimanche. Je n'ai jamais reçu ma chance à l'Antwerp alors que je me sentais prêt à cette époque. J'y ai juste joué des matchs amicaux et des rencontres chez les jeunes. Il faut dire que le noyau était assez large et que Refaelov, Mbokani ou Baby avaient rejoint le club. Avec 5 ou 6 autres joueurs, nous avons été écartés et nous nous sommes retrouvés dans le noyau B avec aucune de pouvoir revenir au sein de l'équipe première", a expliqué l'ancien joueur de Dudelange.

La fatigue du déplacement européen du Great Old à l’Olympiakos pourrait être un élément en faveur du RFC Seraing. "Je ne pense pas que ça va changer quelque chose. C’est plutôt un aspect mental. L’Antwerp est un club modèle en Belgique, sans doute l’un des plus grands. Les changements opérés durant ces dernières années sont incroyables. Je m'attends à un bon match. Nous sommes en forme et proposons du beau football. Nous sommes au top pour le moment, mais je sens que nous pouvons encore progresser. C'est peut-être le meilleur moment pour affronter l’Antwerp puis nous avons à coeur de nous payer le scalp d'un cador de D1A", a conclu Antoine Bernier.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos