Une D1A à ... douze : l'idée saugrenue d'un cabinet d'audit pour sauver le football belge

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Une D1A à ... douze : l'idée saugrenue d'un cabinet d'audit pour sauver le football belge
Photo: © photonews

La formule actuelle, avec 18 équipes et des points divisés par deux, ne serait pas viable : un cabinet d'audit aurait proposé sa formule, idéale, pour réformer le football belge.

Il ne s'agit bien sûr pas là d'un projet officiellement dans les cartons de la Pro League, mais le cabinet d'audit international Twenty First Group a mis sur la table une révision quasi-intégrale du football belge. Réalisé sur l'ensemble de l'année 2021, cet audit veut réformer notre D1A avec pour objectif d'en améliorer la compétitivité sur la scène européenne.

Et pour ce faire, révèle Het Laatste Nieuws, qui a eu accès au dossier en avant-première, il faudrait changer la composition des deux échelons principaux de notre football : la D1A devrait passer à 12 équipes, la D1B à 14. L'objectif : atteindre le 6e (!) rang européen, actuellement occupé par la France (dépassée cette année par le Portugal). Cette saison, la Belgique est 13e. Elle peut potentiellement réintégrer le top 10 en fonction des résultats à venir.

Des playoffs différents

Des playoffs seraient mis en place avec le top 8 et sans division des points, après la phase classique (de 22 matchs, donc). Les 4 derniers disputeraient les barrages avec le top 4 de la D1B pour déterminer promus et relégués. 

Enfin, Twenty First Group est formel : la Beneleague n'est pas viable à l'heure actuelle. Une "Benecup", qui verrait alors s'opposer les meilleures équipes de Belgique et des Pays-Bas, serait une option. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos