Affaire Edmilson : Bruno Venanzi risque l'emprisonnement, le Standard une exclusion européenne

Affaire Edmilson : Bruno Venanzi risque l'emprisonnement, le Standard une exclusion européenne
Photo: © photonews

La chambre du conseil d'Hasselt prendra une décision quant au renvoi en correctionnelle des deux parties.

Coup de tonnerre du côté de Sclessin. Les dessous du transfert d'Edmilson Junior au Qatar pourraient coûter très cher au Standard et à Bruno Venanzi.

En effet, selon les informations du Soir, la chambre du conseil d’Hasselt décidera vendredi prochain de leur possible renvoi en correctionnelle dans le cadre de ce dossier.

Edmilson Junior a rejoint Al-Duhail lors de l'été 2018. SI le transfert se chiffre officiellement à 2 millions d'euros, il semblerait que le vrai montant se chiffre à 5,2 millions. Un "montage frauduleux" avec le club qatari (qui en tirait certains avantages tout en allongeant un chèque de 3,2 millions d'euros supplémentaires).

Il est donc reproché au président du Standard d'avoir falsifié l’accord de coopération, le contrat de transfert et la notification d’enregistrement de ce dernier dans le système prévu par la Fifa. S'il fait l'objet de poursuites pour "faux en écriture", Venanzi risque entre cinq et dix ans de prison.

De son côté, le Standard pourrait recevoir des sanctions de la part de la Fifa puisque STVV avait déposé une plainte devant l'instance mondiale du football après avoir perçu un pourcentage de la revente d'Edmilson sur les 2 millions officiels et non les 5,2 millions officieux. Si le Standard est reconnu coupable de "faux dans les titres", il risque d'une amende, une interdiction de transferts ou une exclusion des compétitions européennes.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos