Critiques sur le calendrier, Ceferin choque: "Ceux qui devraient se plaindre, ce sont les ouvriers"

Critiques sur le calendrier, Ceferin choque: "Ceux qui devraient se plaindre, ce sont les ouvriers"

Une sortie qui va faire parler.

Joueurs, entraîneurs, mais aussi dirigeants : au cours des derniers mois, de nombreux acteurs du monde du football se sont plaints des calendriers surchargés, avec en point d’orgue les quatre journées de la Ligue des Nations au programme en fin de saison. Pas de quoi émouvoir le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, qui a répondu aux critiques de manière très sèche ce samedi.

"C’est facile de toujours attaquer l’UEFA et la FIFA. Le discours est simple. Si tu joues moins, les salaires baissent", a prévenu le Slovène dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Ceux qui devraient vraiment se plaindre, ce sont les ouvriers dans les usines qui gagnent 1000 euros par mois." Les joueurs apprécieront… Ceu

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news