Wouter Vrancken, vers le titre d'entraîneur de l'année ?

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Wouter Vrancken, vers le titre d'entraîneur de l'année ?
Photo: © photonews

Ce mercredi, outre le Soulier d'Or, sera remis le titre d'entraîneur de l'année. Wouter Vrancken, passé cet été de Malines à Genk, semble bien être le favori devant Felice Mazzù.

Qui pour succéder à Felice Mazzù - déjà double vainqueur - au titre d'entraîneur de l'année ce mercredi ? Certes, le Carolo a mené l'Union Saint-GIlloise durant l'ensemble de la saison dernière et l'a fait caracoler en tête de la Pro League - presque - jusqu'à la fin.

Mais la récompense se joue aussi indéniablement sur l'instant, autant que l'année 2022 se joue sur deux parties de saison. La débâcle de Mazzù à Anderlecht, limogé en octobre au sein d'un club plongeant dans l'une des crises les plus profondes de son histoire, ne devrait pas lui rendre service au moment de décider du lauréat ce 25 janvier à l'Antwerp Expo. 

Mazzu Felice
© photonews

Le grand gagnant, ce pourrait bien être Wouter Vrancken. La saison dernière, le KV Malines a été l'une des équipes que l'on aimait regarder en Belgique. Un jeu offensif, décomplexé, porté par plusieurs indvidualités. La patte de Vrancken était indéniablement visible au sein de l'animation de la formation malinoise, 7e de la phase classique et disputant les Europe Play-offs.

Après s'être plu à jouer les trouble-fêtes à la tête d'un club aux moyens largement inférieurs à ceux des cadors du championnat, Vrancken décide de quitter le Malinwa et de rejoindre l'ambitieux Racing Genk, son ancien club en tant que joueur. 

Wouter Vrancken
© photonews

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et tandis que son départ laisse un grand vide à Malines - 13e de Pro League et qui a dû vite limoger son successeur, Danny Buijs -, son arrivée à Genk est synonyme de grande renaissance. Les Limbourgeois sont le leader incontesté du championnat avec 6 points d'avance et un match de moins que le premier poursuivant, l'Union Saint-Gilloise de Karel Geraerts, l'ancien élève de Mazzù. 

Avec seulement 2 matchs perdus sur 21 disputés depuis le début de la saison, Genk est la meilleure attaque (52 buts marqués) et la meilleure défense (19 buts encaissés) du championnat. Paul Onuachu est, avec 14 buts, le meilleur buteur actuel de Pro League - à égalité avec Vincent Janssen (Antwerp). Les deux meilleurs passeurs de l'élite belge sont aussi des joueurs de Genk : Joseph Paintsil et Mike Trésor, qui culminent tous deux à 13 passes décisives. 

Ajoutez à ces résultats une gestion quasi parfaite de son noyau ou l'éclosion de jeunes pousses sous ses ordres (Bilal El Khannouss par exemple), et vous arrivez au constat qu'une victoire de Vrancken ce mercredi serait tout sauf une surprise. 

Wouter Vrancken
© photonews
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7822 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news