ūüé• Du grand Bernd Hollerbach apr√®s le penalty litigieux accord√© √† Malines

ūüé• Du grand Bernd Hollerbach apr√®s le penalty litigieux accord√© √† Malines

Le coach n'a pas du tout apprécié l'intervention du VAR pour accorder un penalty à Malines. Il faut dire que la phase a déterminé l'issue de la rencontre.

Saint-Trond vit des dernières semaines très nerveuses lorsqu'il s'agit de parler d'arbitrage. Après avoir déjà exprimé tout son dégoût suite aux deux cartes rouges successives d'Aboubakary Koita, le club limbourgeois s'est à nouveau senti lésé hier, sur la pelouse de Malines. Alors que le score était de 0-0 et qu'il restait une quinzaine de minutes à jouer, le VAR a appelé Wim Smet pour un contact du ballon avec la main de Taichi Hara que personne n'avait vu en direct.

Une intervention qui n'a pas manqué d'exaspérer Bernd Hollerbach, le coach des Canaris : "Personne n'a rien vu. Mais notre ami à Tubize, Nathan Verboomen, l'a vu. Nous avons une bonne relation avec lui" explique-t-il avec cynisme, faisant référence à la carte rouge donnée par Verboomen à Koita il y a quelques semaines. "Nous avons un gros problème avec la VAR en Belgique" a-t-il conclu. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news