Bilan de la D2 à mi-parcours : l'USG et Tubize impressionnent, Eupen et Antwerp confirment
Hermès Van Dammepar Hermès Van Damme
Date
0 réaction

Nous voilà arrivé à mi-parcours en Proximus League. Certaines équipes comme l'Antwerp et Eupen confirment leur statut de favoris tandis que d'autres équipes surprennent jusqu'ici, comme Tubize et l'Union Saint-Gilloise. La bataille pour être dans les 8 n'est décidément pas finie !

Avant le début de la saison, nous avions fait un article avec les 4 favoris au titre et les surprises potentielles. Arrivés à mi-parcours faisons le point.

Tubize

Les Sang et Or sont la véritable surprise de cette Proximus League. Nous ne les avions même pas évoqué dans notre article, honte à nous au vu de la première partie de saison des Tubiziens. Ils sont premiers avec 17 matches et 35 points soit 11 victoires, 2 nuls et 4 défaites, un bilan plus qu’honorable pour une équipe qu’on attendait à peine dans les huit.

Eupen et Antwerp

Les deux grands favoris de la série. A mi-parcours, elles affichent à peu près le même bilan sauf que l’Antwerp n’a joué que 15 matches, Eupen 16 avec seulement 1 point de plus. Mais globalement, elles ont montré qu’il faudrait compter avec elles. Le titre devrait, en toute logique, se disputer entre une de ces deux formations.

L’Union Saint-Gilloise

Nous avions placé les Unionistes dans les potentielles surprises. Et nous avons eu raison ! Les Saint-Gillois ont montré qu’il faudrait compter sur eux grâce à un beau jeu de passes courtes en combinaison. Malgré une belle victoire face au Cercle (2-1), l’USG n’a pas fait le poids face à Eupen à l’aller (1-0), malgré un excellent match retour (0-0), et face à l’Antwerp (2-0). Deux équipes qui restent un cran au-dessus. Avec une belle troisième place en fin de phase classique, c’est un excellent bilan pour l’Union.

Le Cercle

Considéré comme favoris avec Eupen et l’Antwerp, le Cercle a connu des hauts et des bas. Les Brugeois ont réalisé un excellent début de saison avant de tomber face à l’Union au stade Marien, ce qui a fait beaucoup de mal car ils ont enchaîné 3 défaites de suite. Mais ils se sont relancés en s’imposant face au Great Old, à Anvers.

Roulers

Roulers a globalement bien réussi sa première partie de saison. Auteur d’un début de saison mitigé avec une défaite face à Seraing et contre le White Star, Roulers est bien revenu dans le coup avec de belles performances notamment contre l’Union (1-3) le Cercle (1-1) ou Eupen (2-2). Une équipe pas facile à jouer et bien organisée.

Le White Star

On ne les attendait peut-être pas là, mais les Bruxellois ont réalisé une fin de phase classique étonnante avec 6 victoires et 3 nuls. Bref depuis la défaite contre Eupen le 26 septembre dernier, le White est invaincu. Ils devraient faire partie de l’élite.

Lommel ou Seraing pour fermer le pas ?

Deux équipes au bilan quasi similaire (8e et 9e avec 26 et 25 points). Seraing a eu quelques soucis avec des changements d’entraineurs ce qui ne facilite pas les choses. S'ils veulent accrocher le top 8, Seraing va devoir gagner en stabilité en prenant un entraîneur fiable et en renforçant son effectif en janvier, notamment avec un buteur. Leur interdiction de recrutement a été suspendu, donc il ne faut pas hésiter. 

La grosse décéption

Le Lierse. On attend beaucoup de cette équipe que nous avions placée parmi les 4 favoris de cette Proximus League. Finalement, il n’en est rien, le Lierse pointe à une triste 10e position. Toutefois rien n’est perdu et ils pourraient griller la priorité à Lommel et Seraing en cas de bonne deuxième partie de saison. 



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions