Une bonne réplique de Boussu-Dour
Dirk Diederich
| 0 réaction
Une bonne réplique de Boussu-Dour

Boussu-Dour a inquiété le Sporting d'Anderlecht, mais a dû finalement s'incliner 2-0.

Le président Arbonnier avait souhaité avant le match que son équipe ne passe pas pour des Charlots. Son voeu a été exaucé, puisque les hommes d'Arnaud Mercier ont compliqué la tâche des Mauves qui alignaient certes une équipe B.

Les Borains mirent d'entrée de jeu le nez à la fênetre. Une tête d'El Araichi, une frappe de Fallempin et un tir croisé de Koffi mirent immédiatement Kaminski à contribution.

Anderlecht se montrait étrangement passif et les Hennuyers audacieux avec de nouveaux essais de Mourabit et de Koffi. Les Bruxellois ne se créant finalement leurs premières occasions que sur phases arrêtées.

En seconde mi-temps, les Anderlechtois remontèrent sur le terrain avec de meilleures intentions. Une tête d'Hawsawi fut repoussée par la défense boraine. Puis à l'heure de jeu, alors que Massimo Bruno venait de relayer le défenseur saoudien, le jeune espoir profita d'un long dégagement de Kaminski pour tromper toute la défense boraine et ouvrir la marque.

Les visiteurs réagirent. Sur coup franc, El Araichi faillit égaliser, mais Kaminski sortit le ballon au prix d'un bel arrêt.

En fin de rencontre, Dennis Praet tua le match.

RSC Anderlecht : Kaminski, Wasilewski, Hawsawi (58' Bruno), Juhasz, Safari, Kljestan, Vargas (82'F. Canesin), Praet, Molins, Iakovenko, De Sutter.

Boussu-Dour : Dutoit, Dikaba, Preseaux, Nibombé (38e Fassin), El Araichi, Caurant, El Barkaoui, Mourabit (83' Lemoine), Fallempin (58' Umunegbu), Ouejdide, Koffi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos