Mons, gagner contre le Lierse ou préparer le mercato d'hiver
Patrick Cuisinier
| 0 réaction
Mons, gagner contre le Lierse ou préparer le mercato d'hiver

Le RAEC Mons reçoit ce soir un concurrent direct pour le maintien. En coulisse un autre match oppose Dimitri Mbuyu et Mogi Bayat.

Pour le premier match de Cedomir Janevski  en déplacement au Lierse ce soir, la victoire vaudra plus que trois points. L’entraîneur macédonien, en tribune la semaine passée, pourra compter sur Monteyne, Beleck et Soumah, mais aussi les rentrées des blessés Lorenzi et Shpungin. Le Postollec, Franquart et Sapina sont toujours aux soins.

 Cedomir Janevski avoue avoir vu de bonnes choses au sein du groupe : « Tout le monde est apparu concentré. J’ai vu des joueurs avec une bonne mentalité. On a travaillé beaucoup l’aspect tactique. J’ai demandé un maximum de concentration et de discipline, pendant les entraînements, mais aussi en dehors de ceux-ci. Nous avons travaillé cette semaine avec un groupe de 17-18 joueurs. Après ce week-end, l’absence de compétition nous permettra de récupérer pleinement d’autres joueurs, ce qui offrira encore plus de solutions pour les prochains matchs ». a — t — il déclaré sur le site de Mons.

Après un 2/27, le Lierse semble à la portée de la langue de feu des Dragons. Match référence pour lancer les derniers du classement ? Dans le cas contraire, et si l’ancien sélectionneur macédonien ne trouve pas de recettes miracles, Mogi Bayat pourrait plus tôt que prévu entrer de nouveau en lice.

Le mercato d’hiver commencerait avec une saison (météorologique) d’avance, on n’attendrait pas la fin de la chute des feuilles en terre montoise.

 Dimitri Mbuyu devra mettre de l’eau dans son vin et se laisser convaincre par le manager Bayat. « Nous ne sommes pas amis et ce n’est pas avec lui que je vais aller manger » a expliqué dans la DH Dimitri Mbuyu, le directeur sportif des Dragons. « Mais il faut avouer que c’est un très bon agent. Il est fort et travaille beaucoup. Il possède un style agressif qui n’est pas celui que je préfère. Mais s’il peut aider notre club en réalisant de bons transferts, je ne vois pas où se situe le problème ».

Le Président
Domenico LEONE sera-t-il réfractaire à sortir d’autres briques de sa poche, lui qui en exporte des millions au travers de la planète ? Pour le moins il sera l’arbitre de la rencontre Cédomir/Mbuyu /Baya.

M. Léone le BELREF !

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions