Mudingayi : "La direction d'Anderlecht me voulait"
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Mudingayi : "La direction d'Anderlecht me voulait"
Photo: © Photonews

Libre de tout contrat, Gaby Mudingayi aurait pu être le nouveau numéro 6 d'Anderlecht. Mais hier, l'arrivée de Steven Defour a mis fin aux espoirs du médian de 32 ans.

Le quotidien Het Laatste Nieuws a recueilli les impressions de l'ex-joueur de l'Union Saint-Gilloise, de La Gantoise, du Torino, de la Lazio Rome, de Bologne et de l'Inter Milan.

"Mon manager a eu plusieurs discussions avec la direction d’Anderlecht. J’ai l’impression que la direction était favorable à mon arrivée, mais j’ai entendu dire que Besnik Hasi était à la recherche d’un milieu défensif d’un autre genre. C’est son choix, je peux le comprendre."

Forcément, Gaby Mudingayi aurait vu d'un bon oeil un retour dans la capitale, lui qui a fait toutes ses classes de jeunes au Parc Duden.

"Je ne vais pas cacher que j’aurais été heureux de revenir en Belgique, et à Anderlecht en particulier. Je suis Bruxellois, un transfert à Anderlecht aurait donc signifié un retour dans ma ville natale. Je ne suis pas rancunier et n’en veux à personne : je souhaite beaucoup de succès à Steven."

"Je veux rejoindre un club ambitieux. Je peux encore jouer plusieurs saisons"

Le médian défensif de 32 ans est donc toujours à la recherche d'un nouveau défi, après 10 saisons et demi passées en Italie.

"J’aurai encore d’autres possibilités, et j’espère aussi que d’autres clubs belges s’intéresseront à moi. Anderlecht était ma priorité, mais je vais à présent me pencher sur d’autres propositions. Actuellement, il y a de l’intérêt en Grèce, en First Division anglaise, ainsi qu’en Italie."

Pour le Diable Rouge (17 capes), sa blessure au talon d'Achille, encourue il y a un an et demi, n'est plus qu'un lointain souvenir.

"J’ai été out durant six mois en 2013, et j’étais de nouveau fit au début de la saison passée. Mais l’entraîneur qui m’avait fait venir à l’Inter Milan, Andrea Stramaccioni, avait entre-temps été remplacé par Walter Mazzarri, et au poste de numéro 6, il me considérait comme un second choix derrière un monument, Esteban Cambiasso. Je faisais partie de la sélection, mais je devais me contenter des rencontres de Coupe d'Italie. Mon contrat venait à échéance cet été. Étant donné que je veux absolument jouer, le prolonger n’était pas une option. Je veux à présent rejoindre un club ambitieux. Je le répète, cela fait un an que je suis de nouveau au top de ma forme, mes tests physiques et médicaux sont excellents. Je peux encore jouer plusieurs saisons !", conclut le Bruxellois.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos