Momo Dahmane n'est pas mort

Julien Denoël
| 0 réaction
Momo Dahmane n'est pas mort
Photo: © SC

En signant à La Louvière, Mohamed Dahmane ajouté un club hennuyer de plus à sa liste. Le Franco-algérien, connu pour ne pas manier la langue de bois, a encore de beaux restes. Il faut dire que sa carrière est plutôt sympa.

Certes, Dahmane n’est plus de première jeunesse mais, à La Louvière, le buteur devrait pouvoir apporter son expérience. C’est que, derrière lui, il traine une longue carrière faites de hauts, de bas et de coup de gueules.

Le Hainaut

C’est en 2005 que Dahmane débarque dans le Hainaut en signant aux Francs Borains. Après 6 mois, 13 matchs et 18 buts en D3, le buteur de 23 ans grimpe d’un échelon et s’engage avec le RAEC Mons.

Avec les Dragons, il continue sur sa lancée et plante 10 buts en 13 matchs, aidant ainsi sa nouvelle équipe à rejoindre la D1. En Pro League, Dahmane s’adapte bien et claque là encore une dizaine de goals.

Le top belge

Ses bonnes performances lui font pousser des ailes et il se voit bien aller encore plus haut. C’est Genk qui flaire le bon coup et l’engage. Seulement, l’adaptation de Dahmane est catastrophique et ses stats s’en ressentent. 1 seul goal sur les 6 premiers mois.

Mons, charitable, lui offre la possibilité de se relancer. Il revient en janvier 2008 et ce jusqu’en janvier 2009. Avec sa douzaine de buts, c’est cette fois Bruges qui engage l’attaquant au tempérament de feu.

Hélas, comme à Genk, la marche est trop haute. 4 petits buts inscrits en 1 an et demi et voilà Dahmane qui s’en va sur la pointe des pieds.

L’étranger

Il s’engage en Turquie, à Bucaspor. Pour 6 mois et 6 matchs. Honnête mais pas suffisant. Il revient alors en janvier 2011 à Eupen pour aider le club à se sauver. Ce sera un échec cuisant.

Il part alors dans le pays de ses ancêtres et rejoint le CS Constantine à l’été 2011, à 29 ans. L’expérience n’est pas une grande réussite. Il retourne ensuite à Bucaspor, alors en D2 et n’y réalise pas de grandes prestations.

En janvier 2014, il rejoue encore en Algérie en s’affiliant avec le CR Belouizdad. Il y restera 1 an et demi avant de finalement revenir en Belgique.

Retour dans le Hainaut

Histoire de se rapprocher de sa famille, Dahmane signe en Promotion du côté des Francs Borains nouvelle génération. Une saison pour se relancer, reprendre goût au foot. Et ça marche plutôt bien puisque les bonnes prestations de l’ancien dragon lui ont permis de signer en D2 amateur à La Louvière.

Chez les Loups, Dahmane devra aider le club à rejoindre la D1 amateur. Qui sait ?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos