Capel/Theodorczyk, vrais renforts ou futurs flops?
Julien Droulans
| 0 réaction
Capel/Theodorczyk, vrais renforts ou futurs flops?
Photo: © photonews

Au lendemain de l'élimination au troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions, Anderlecht a officialisé l'arrivée de Diego Capel et Lukasz Teodorczyk. Deux renforts offensifs pour les mauves. Mais que peut-on attendre de ces deux joueurs?

Trois ans après le départ de Marcin Wasileswski, Anderlecht va donc accueillir un nouveau Polonais, Lukasz Teodorczyk. Bien que les deux joueurs aient une carrure semblable, il s'agit cette fois-ci d'un attaquant. Celui-ci est âgé de 25 ans et mesure 1m85. Au regard de ses statistiques, ce joueur est un pure avant-centre capable de marquer facilement. Lors de sa période au Lech Poznan, il a marqué 28 buts en 58 matchs. La saison passée, malgré une blessure au genou qui l'a écarté des terrains durant les trois premiers mois de la saison, il a inscrit 11 buts en 21 matchs.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, le Polonais est adroit devant le but. Cette qualité, c'est certainement ce dont cherchaient les dirigeants anderlechtois pour étoffer leur attaque. Avec un Okaka toujours écarté du groupe et dont on ne connaît toujours pas l'avenir, et un Sylla qui n'a jamais prouvé qu'il avait les capacités pour un être buteur du Sporting, cette recrue semble être une réelle plus-value.



Le cas de Diego Capel n'est, en revanche, pas comparable au premier cité. L'Espagnol a connu un début de carrière fulgurant avec le FC Séville où il a brillé pendant de nombreuses années aux côtés de joueurs comme Jesus Navas, Kanouté, Dragutinovic, Dani Alves ou encore Saviola. Il est ensuite parti au Sporting Portugal où il a joué pendant 4 ans, avant de rejoindre le Genoa l'été passé.

Alors comment un joueur qui a gagné la Ligue Europa à deux reprises se retrouve-t-il à Anderlecht? Il ne faut pas aller chercher très loin pour comprendre. La saison dernière l'ailier gauche a joué 21 matchs de Serie A et n'a pas marqué un seul but ni délivré la moindre passe décisive. Sa dernière saison au Portugal n'était pas non plus des plus glorieuses. Il avait alors clôturé l'exercice 2015 avec 1 but et 3 assists. Il semble donc évident que le joueur arrive en Belgique pour se relancer.



Une question se pose également avec l'arrivée d'un tel joueur. Quelle place pour les jeunes du club et les arrivées récentes? Diego Capel a joué une très grande majorité de ses rencontres sur le flanc gauche. Or, à Andelecht ils sont déjà nombreux à pouvoir évoluer sur les flancs: Acheamponng, Hanni, Chicpiu, Trezeguet et Najar toujours blessé (et il n'est pas exclu que Praet reste un an de plus). Sans tenir compte des jeunes renvoyés dans le noyau B comme Lukebakio ou Kawaya. Il semble évident que cette arrivée va faire certains décus. A qui le profit?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos