Ils l'ont fait : Eupen se maintient grâce à un incroyable Toyokawa !

Florent Malice
Florent Malice depuis Eupen
| 0 réaction
Ils l'ont fait : Eupen se maintient grâce à un incroyable Toyokawa !
Photo: © photonews

Incroyable retournement de situation à Eupen : alors que Malines avait pris une avance confortable et que les Pandas peinaient à trouver la faille, la montée de Yuta Toyokawa a tout fait basculer!

Tout le monde y croyait au Kehrweg : Eupen n'avait certes pas à proprement parler son sort entre les mains, mais avait a priori une mission plus abordable que celle du KV Malines qui recevait Waasland-Beveren. Même sans Mbaye Leye, laissé de côté par Claude Makelele, ces Pandas semblaient capables de réussir un miracle. 

Au terme de 45 minutes tendues, dominées par les germanophones, un constat clair : l'Excel n'est pas venu en victime consentante, se procurant plusieurs occasions amenées par un excellent Omar Govea et ne laissant rien passer derrière. De son côté, Malines non plus ne trouvait pas la faille et les Pandas étaient remontés à bloc en remontant sur le terrain. 

Au retour des vestiaires, l'annonce rapide d'un but pour Malines tend tout le monde dans les travées et sur le terrain et Mouscron, via un Rotariu trop peu tueur, manque d'en profiter à plusieurs reprises. L'affaire semble entendue quand le 2-0 malinois tombe et que Werner ne se retourne toujours pas. 

Mais à peine monté au jeu, un homme va faire la différence : Yuta ToyokawaD'une tête sur coup-franc, il rallume la flamme eupenoise (1-0, 72') avant de servir Luis Garcia à l'entrée du rectangle : l'Espagnol enroule dans le petit filet (2-0, 75') et à ce moment précis, il ne manque qu'un petit but pour maintenir Eupen

Toyokawa, héros inattendu 

Et alors que Koné, décidément peu en réussite, manque son face-à-face avec Werner, la délivrance tombe : Toyokawa, que l'on attendait pas forcément à ce niveau, arrivé de D2 japonaise, va empêcher la culbute eupenoise en D1B en s'offrant... deux nouveaux buts. D'abord de la tête sur corner (3-0, 79'), puis avec sang-froid dans le rectangle (4-0, 88') face à des Hurlus médusés et paralysés par une vraie furia germanophone. Le coup de sifflet est suivi de deux minutes d'attente fébrile, mais Malines n'y arrivera pas : Eupen se maintient en D1A. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos